Get Adobe Flash player

Armelle De Pierrefeu -- (à gauche) aux côtés du 1er adjoint et du Maire UMP de Cuers lors de la cérémonie du 14 juillet dernier - Photo : ***

Tout laisse penser que Gilbert Pérugini, maire de Cuers et son équipe, élus en 2008 sous les couleurs de l'UMP ont lancé des manœuvres électoralistes visant à se rapprocher du Front National. On se souvient des dernières législatives dans lesquelles le Front National s'est vu créditer sur Cuers de  1 436  voix sur 3 600 votants, soit 46,62%. Le FN confirmait, ainsi,  son avancée sur la commune de Cuers  en  faveur de la candidate Armelle De Pierrefeu, Conseillère Régionale PACA** , de surcroit, talonnant de quelques voix seulement l’UMP de Josette Pons.

Ce courant important au sein de la cuersoise n'a certes pas échappé au premier magistrat de la commune et encore moins à ses conseillers.

Pour la première fois, le 27 mai dernier, Jean-Marie Le Pen venait en meeting à  la salle municipale de Cuers (et non au domaine De Pierrefeu comme à son habitude) soutenir sa candidate en tenant un discours anti-musulman, devant environ 300 militants, en prônant une France menacée d'une catastrophe majeure, assiégée par « l'immigration massive ».

Pour la première fois, à l'occasion du défilé du 14 juillet dernier, était invitée une conseillère régionale de la région PACA. Parmi les 26 conseillers régionaux représentant le département du , Gilbert Pérugini a choisi Armelle De Pierrefeu, du groupe du Front National en lieu et place d'un ou plusieurs  conseillers régionaux UMP.

Pourtant, Armelle De Pierrefeu déclarait à l'occasion des législatives : "Une fois de plus, l’UMP prouve sa collusion avec la gauche, extrême de surcroît, puisque Madame Josette Pons se félicite de sa collaboration avec le maire de Brignoles, Paul Gilardo et déclare qu’il « faut savoir faire abstraction des étiquettes » et qu’elle n’a jamais eu le moindre état d’âme* ». et d'ajouter à propos de Josette Pons, UMP :  "Il est grand temps que Madame Pons réalise que si les Français se tournent vers ce qu’elle appelle « l’extrême », (l’extrême en quoi, d’ailleurs ? il serait bien venu d’enfin nous l’expliquer clairement !) c’est par un souci d’instinct de survie, une condamnation sans appel de la politique de son gouvernement, mais aussi par une adhésion de plus en plus massive au programme et aux idées du Front National.*"

L'avis de la Rédaction : Choisir Armelle de Pierrefeu du groupe Front National, à la cérémonie du 14 juillet pour représenter le département du var et la région PACA,  alors que 9 conseillers régionaux UMP pour le var (Groupe Notre Région doit changer)  étaient disponibles constitue un choix et une direction politique sans équivoque pour l'avenir de Cuers.  A un an et demi des prochaines municipales, Gibert Pérugini semble sans état d'âme à propos de son groupe UMP et entend bien compter avec les voix du Front National qui lui assureraient une victoire certaine à Cuers.  Maintenant, Armelle De Pierrefeu pourrait déclarer "Une fois de plus, l’UMP prouve sa collusion avec la droite, extrême de surcroît... ll faut savoir faire abstraction des étiquettes"

 Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM pour cuers-infos.com

**Armelle DE PIERREFEU du Groupe Front National PACA  pour le var est Membre de la Commission Aménagement et Développement des Territoires et du Massif, Foncier, Habitat et Logement
*Déclaration faites sur le site du FN : http://fn83.fr/?p=588
***album flirk  de la ville de cuers : http://flic.kr/s/aHsjAJRuzE

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1756 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci