Get Adobe Flash player

Alors que le ministre des transports, Frédéric Cuvillier,  annonçait mercredi lors du conseil des ministres, la création de la commission chargée d’examiner les 14 projets de ligne à grande vitesse () sur le territoire dont celui concernant la région , les Directions des syndicats CGT & CFDT se prononcent officiellement pour la construction des lignes LGV .

L’Union Régionale CFDT a publié un communiqué dans lequel elle dit "comprendre la démarche du gouvernement dans une période d’argent public et privé rare mais souhaite contribuer au débat en plaidant pour la réalisation complète ou partielle d’une nouvelle liaison grande vitesse entre Marseille et Nice." Pour la Direction de la CFDT  "La réalisation de cette liaison semble, au détour des déclarations, être clairement menacée. Mais est-il concevable, dans une vision de développement durable, de maintenir 2 h 40 pour relier Marseille à Nice et 5 h 30 de Nice à Paris, de n’offrir aucune autre que l’avion, de poursuivre le développement des trafics routiers et autoroutiers au détriment de la qualité de vie et de la santé des populations."

Si la CFDT met en avant, le manque d' infrastructures existantes dans le transport varois, l'emploi reste sa préoccupation première :  "Le développement économique, facilité par une rapide entre les lieux stratégiques (GPMM, le pôle Euro-méditerranée  l’aéroport international de Nice, Sophia Antipolis,…), sera soutenu et donnera des perspectives d’emplois importantes pour les populations de notre région Paca."

Dans un autre communiqué daté du 3 octobre, le comité régional de la CGT PACA se prononce également pour le maintien des lignes et du projet  "Le gouvernement a annoncé sa volonté de réviser le SNIT. Le risque de voir des projets de nouvelles infrastructures remises en cause est important avec des réductions assumées des dépenses publiques. A l’heure de faire le point sur les dossiers d’investissements concernant les infrastructures de transport, il est indispensable de rappeler certains enjeux. . Il s’agit d’un projet de modernisation de l’ensemble du système ferroviaire régional qui devrait permettre la mise en œuvre d’un nouveau plan de transport."

D'autre part, la CGT dénonce les dérives des opposants au projet  "il est indispensable de prendre en compte le coût qui’induirait "la non" réalisation de ce projet. Un report ne ferait que décupler les coûts d’une infrastructure indispensable.... Ce qui est plus difficilement acceptable sont certains comportements... Ceux qui falsifient les résultats attendus afin de rendre ce projet moins attractif, enfin ceux qui mettent en avant les impacts environnementaux taisant à souhait le développement du trafic routier qui progresse... Dans une république, l’intérêt général doit pourtant dépasser les intérêts locaux et souvent électoralistes. Des questions de financement ne peuvent être négligées. Mais de nombreuses solutions existent..."

Vous pouvez lire ou télécharger l'intégralité de ces communiqués en cliquant sur leurs logos respectifs.

L'avis de la Rédaction : Comme on le voit, concernant la construction de la LGV PACA, chacun défend avec vigueur et âpreté ses positions, mettant en avant tel ou tel argument. Le gouvernement tranchera définitivement dans six mois avec l'avis de la commission chargée d’examiner les 14 projets de ligne à grande vitesse au niveau national.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM pour -infos

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1232 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci