Get Adobe Flash player

Pour l'association cuersoise "Stop nuisance "  : "Nous sommes les otages d’un chantage : acceptation d’un projet global incluant une infrastructure ferroviaire nouvelle sinon rien selon le Préfet" . C'est le sentiment général qui ressort de ce dernier tour de table organisé par Hugues Parant , préfet de région, qui s'est tenu hier, mercredi,  à la préfecture de Marseille.

Après plus de 2h 30 de réunion, la construction d'une nouvelle infrastructure ferroviaire voulue par le Préfet ne laisse planer aucun doute. Cependant, les conditions de l'édification de cette nouvelle ligne ne sont pas définies clairement, pas un mot sur le futur tracé, ni sur son financement qui devrait se situer dans une fourchette de 15 à 20 milliards d'euros.

Pour Didier Cade, vice-président du collectif Stop Sud Sainte-Baume, "Le préfet joue sa dernière carte afin de convaincre le gouvernement de la nécessité de cette ligne » . Rappelons que début octobre, le ministre des transports, Frédéric Cuvillier  a annoncé la création de la commission chargée d’examiner  la viabilité des 14 projets nationaux de ligne à grande vitesse (LGV) sur le territoire  dont celui  de la région . Une mission composée de parlementaires et de « personnalités qualifiées »

Pierre Bégliomini – Journaliste – Agence d’infos WPM pour cuers-infos

A lire aussi...

Retour aux news...

 

2090 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci