Get Adobe Flash player

Si l'on en croit le titre racoleur de la revue de Mars n° 19  " - le mensuel" concernant la nouvelle communauté de communes de : "Intercommunalité  : le dossier avance", et il s'en suit un article retraçant une réunion de travail  : "qui s'est déroulée dernièrement en Mairie de La Londe à laquelle participaient M. le Maire, François de Canson,les services de la Préfecture, représentés par la Directrice de l'Action Territoriale de l'Etat, ainsi que les Directeurs Généraux des Services de l'ensemble des communes du futur territoire intercommunal. Cette rencontre a également permis de travailler sur la question du transfert des compétences des communes vers l'intercommunalité. Le projet intercommunautaire progresse donc de jour en jour." Toujours selon ce mensuel.

Or, depuis la délibération du 26 novembre 2009 (voté au ) qui devait entériner le début des négociations sur cette nouvelle entité communautaire, rien n'a été débattu, si ce n'est la présidence de cette communauté lors d'une première réunion de travail (voir notre précédent article ). De plus, au dernier conseil municipal, les conseillers municipaux ont du revoter la délibération du 26 novembre dernier, devenue nulle et non avenue en raison d’un retard pris "dans la détermination du périmètre de la communauté de communes par la préfecture", c'est du moins la raison officielle présentée par Gilbert Pérugini.

Or au dernier conseil municipal, Gilbert a déclaré publiquement : "Il n' y a eu qu'une réunion entre les différents responsables des communes et l’erreur de la délibération vient de la préfecture qui nous a fait parvenir une lettre d’excuse…"

Gilbert Perugini cacherait-il des choses au conseil municipal ou bien n'a t il pas été convié à la dernière négociation de travail entre les différents responsables des communes du 12 mars dernier pourtant annoncée dans "le mot du maire "de la dernière revue municipale "mieux vivre à cuers" ?

Comme on peut le voir, le dossier de cette intercommunalité manque de clarté et la question de l'intégration de notre commune dans reste toujours à l'ordre du jour, même si officiellement Gilbert Pérugini s'en défend. D'ailleurs, au cours du dernier conseil municipal, l'adjoint aux , Laurent Houdayer a clamé haut et fort : « Pour rassurer les angoisses de M. (J.C. Nourikian est conseiller municipal de l'opposition ), je lui dirais que dans l’état actuel de notre commune, TPM ne veut pas de Cuers ».

A bon entendeur, salut !

Pierre Bégliomini.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

570 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci