Get Adobe Flash player

jean Paul Dispard

Le Conseil d'Etat a invalidé le 19 mars l'élection dans le Var, en mars 2011, du conseiller général Jean-Paul Dispard, élu avec cinq voix d'avance sur le conseiller général sortant Claude Gilardo dans le canton de Brignoles, a-t-on appris samedi auprès de ce dernier.

Dans son arrêt, dont l'AFP a eu une copie, la juridiction administrative a confirmé le jugement du tribunal administratif de qui, en octobre, avait annulé l'élection de M. Dispard, relevant notamment "des discordances dans les listes d'émargement".

La haute juridiction a rejeté l'argumentation de M. Dispard, qui avançait qu'il "n'avait assigné ni assesseurs, ni délégués dans les bureaux de vote où elles (les discordances, NDLR) ont été constatées".

Après notification de l'arrêt, Claude Gilardo () a annoncé dans un communiqué que d'ores et déjà il se portait candidat, avec sa suppléante Djamila Mehidi, à la nouvelle élection cantonale.

Jean-Paul Dispard, qui n'a pas pu être joint par l'AFP, n'a pas réagi.

M. Dispard, un retraité du commerce de viande en gros qui avait rejoint le FN dans les années 80, était l'un des deux conseillers généraux FN élus en France en mars, avec Patrick Bassot dans le Vaucluse.

Il appartient désormais au préfet du Var d'organiser de nouvelles élections dans les trois mois.

AFP

A lire aussi...

Retour aux news...

 

656 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci