Get Adobe Flash player
canton de sollies-pont

intégre le nouveau canton de Solliès-Pont

« Mise à mort des territoires ruraux, on ne laissera pas faire sans dénoncer » , s’indigne un député,  « Tripatouillage d’une telle ampleur, assumée par le PS, qui ne fait pas honneur à la République » s'exclame un maire, "Absence de concertation avec les élus" pour un Conseiller général. Bref, ce découpage ne fait pas l'unanimité, c'est le moins que l'on puisse dire dans le monde national et dans le milieu varois.

Pourtant, dans son volet sur les élections départementales, l’acte III de la décentralisation prévoit un sur des critères essentiellement démographiques. Mais, derrière cet argument se cache un véritable bouleversement pour la politique de proximité dans les petites communes comme Cuers. Avec des cantons de 25 000 habitants en moyenne, les petites communes risquent d'être isolées en termes de représentativité.

Cuers se retrouve, ainsi, dans le canton de qui devient son chef-lieu, intégrant aussi Solliès-Toucas - Solliès-Ville et La Farlède, soit cinq communes au total. Au passage, Cuers perd son canton et son Chef-lieu que l'on peut traduire comme une régression dans la représentativité de la commune au niveau départemental.

Cette nouvelle carte des 23 cantons  au lieu de 53 sera étudiée en séance plénière du conseil général le 13 décembre pour avis consultatif.

Pour le journal "l'Opinion" : Pas de redécoupage sans polémique ! La nouvelle carte cantonale, rendue nécessaire par le remplacement des conseillers généraux par des binômes paritaires, ne déroge pas à la règle, puisque l'opposition accuse la majorité de tenir surtout les ciseaux pour éviter une défaite aux élections de 2015.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1143 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci