Get Adobe Flash player

Le fameux logiciel - photo

Cette affaire de double comptabilité dans la gestion  du chiffre d'affaire quotidien des commerçants par le biais de caisses enregistreuses vendues par la société OMC Gervais basée à  semble un scoop à la lecture de tous les médias nationaux. Pourtant il s'agit d'un secret de polichinelle.

 Plus de 20 000 commerçants étant concerné, on peut se poser la légitime question de savoir comment ce secret a pu être si bien gardé jusqu'à maintenant. L'inculpation de P. Gervais, le PDG de cette société familiale, porte sur un logiciel offert aux clients commerçants pour l'achat d'une caisse enregistreuse. Celui-ci permet, selon l'usage fait par le client, de masquer certaines opérations financières quotidiennes. Si la pratique est condamnable,  il reste à déterminer la culpabilité et la volonté de celui qui veut frauder. La société informatique qui met un outil à disposition du client ou le commerçant qui détourne ce logiciel de sa fonction première. Reste aussi à déterminer la fonction première de ce logiciel amenant à la fraude fiscale in fine.

Cette pratique semble être devenu monnaie courante depuis plusieurs années dans le milieu des sociétés informatiques commercialisant ce produit. Ainsi, en 2010, la société informatique Alliadis, basée dans le Gard, proposait déjà un tel logiciel à ses clients pharmaciens pour tout achat d'une caisse enregistreuse. Plus de 4 000 pharmacies avaient, ainsi, utilisé ce logiciel à des fins frauduleuses.

Aujourd'hui, la justice s'en prend à la société OMC Gervais, et demain... Faudrait-il passer au peigne fin toutes les sociétés informatiques vendant des caisses enregistreuses ?  Quel intérêt pour un commerçant d'acheter un tel outil à prix fort, alors qu'il peut l'acquérir à prix discount sur bien des plates-formes. Cette pratique courante condamnable éclate au grand jour aujourd'hui, pourtant tout le monde l'utilisait depuis bien des années.  Elle était connue de tous. Nous-mêmes, à la rédaction de cuers-infos, connaissions parfaitement l'existence de ces pratiques avec un tel outil au sein de ces sociétés informatiques.  La viabilité économique des sociétés vendant les caisses enregistreuses est mise à rude épreuve depuis des années et sans ce petit cadeau, c'est certainement des milliers d'employés qui se retrouveraient à Pôle Emploi. Alors pourquoi aujourd'hui et pourquoi OMC Gervais ? Qui sera le prochain ?

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM pour cuers-infos

A lire aussi...

Retour aux news...

 

5135 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci