Get Adobe Flash player

La gendarmerie de est intervenue hier matin, aux alentours de 9h30 sur "un casse" avenue pothonier à qui aurait pu avoir de graves conséquences.  Clara... 13 ans, rentrant du ,  pénètre dans le domicile de ses parents, absents, et se retrouve nez à nez avec les cambrioleurs.

Le père de Clara a eu la peur de sa vie, lorsqu'il reçoit, sur son , l'appel de sa fille affolée et en pleurs  qui se trouve à l'intérieur de la maison au rez de chaussée alors que les cambrioleurs sont en pleine effervescence :  "Il y a des gens dans la maison, au premier étage,  je les entends, j'ai peur. »  Son père lui répond : "Sors de là, vite, cours et ne t'arrêtes pas. »

Jean-Claude, son père,  nous confie, après coup : "J'ai eu la peur de ma vie, pourtant, je suis un ancien militaire de carrière et j'ai vécu bien des situations difficiles, notamment au Liban, mais là, avec ma fille au milieu des cambriloleurs dans notre maison et moi qui était à La Garde, impuissant, c'était un cauchemar."

Pourtant, les gendarmes de Pierrefeu ont réagi très vite. Alerté par téléphone, deux voitures, soit 8 gendarmes, sont sur les lieux 8 minutes plus tard, alors que le père de Clara, Jean-Claude, arrive à son tour : "Je pense qu’ils sont de Cuers, de plus ils se sont enfuis par le Meije pan (rivière au fond du lotissement  des jardins du Pothonier) une minute avant notre arrivée  et semblaient très bien connaitre le secteur, les gendarmes les ont recherchés sans succès."

Heureusement, Clara, boulerversée, a suivi les conseils de son père en sortant de sa maison. Laissant les cambrioleurs à l'oeuvre, elle reste à proximité en observant leur manège autour de chez elle.

"Ni le vitrage anti effraction ni les sécurités 7 points ne les ont arrêtés, ils ont tout démoli . Rien à voir avec des pros." nous confie Jean-Claude et il poursuit : "En partant  de chez moi, aux alentours de 9h00,  je les ai croisés, sans prêter trop d’attention, alors qu'ils rentraient dans le lotissement à pied. Il s'agit de deux   de 17/20 ans , environ 1.75 assez costauds, habillés en foncé (bleu marine et noir) et l’un avec une casquette bleue plus claire. Pantalons sales . de type clairement européen, mais pas des roms, des bien de chez nous."

Clara a eu beaucoup de chance, et même si la maison a été dévastée par les cambrioleurs, les parents de Clara sont soulagés, bien que leur fille soit toujours sous le choc.

L'avis de la Rédaction : Surtout fermez vos volets et vos fenêtres, cela retardera ou découragera les cambrioleurs. Avertissez vos voisins et amis, surtout secteur Pothonier/Défens/route Valcro où des suspects ont été repérés à roder sur une petite moto depuis à peu près trois jours . Prévenez vos enfants d'un tel risque en votre absence, sans les affoler et en leur demandant de sortir immédiatement du domicile et de s’enfuir s’ils voient  ou entendent quelque chose d’anormal.
On pense souvent que les vols ont surtout lieu la nuit, et en notre absence ; pourtant, trente cambriolages sont commis chaque heure, et la plupart d’entre eux surviennent entre 14 et 16 h. La tranche horaire la plus exposée, ensuite, se situe entre 22h et 24h, puis de 3 à 4h du matin. Le domicile doit donc être protégé efficacement quel que soit le degré d’absence de ses occupants, et quelle que soit la fréquence d’inoccupation. En 2011, plus de 323 000 cambriolages ont été commis en France, selon le Ministère de l'Intérieur. Ce qui occasionne autant de désagréments que de frais imprévus pour les victimes, à moins de disposer d'une solide assurance habitation.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos : WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

4582 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci