Get Adobe Flash player

Jean-Paul expulsé de sa maison. Va-t-il se soumettre ?

Jean-Paul Wiand est boucher de profession. Son commerce, situé au coeur du centre ville de lui sert de vitrine afin de crier son courroux face à la justice et à l'administration. Depuis plusieurs mois, des affiches collées sur celle-ci alerte l'opinion publique sur son cas.  Il se bat  depuis  10 ans pour que la justice et l'administration reconnaissent le bien-fondé de son affaire : sa maison, achetée  il y a 18 ans, qui existait au moment de l'acquisition de son terrain, en 1994, n'est pas construite sur sa parcelle mais sur celle achetée par leur voisin en...  2002 !

Une affaire dont les médias nationaux presse et télévision se sont faits les échos en son temps. Mais aujourd'hui la décision de justice finale est tombée sur cet homme fatigué par ce cauchemar : expulsion dans un mois et 40 000 euros à payer à son voisin sous huit jours.

Dans une lettre ouverte diffusée sur facebook, Jean-Paul Wiand déclare : "Je  rends les hommes de Loi qui nous représentent  responsables de la suite tragique qui peut arriver suite à la décision de justice mise en application par huissier il y a trois jours,  mardi 18 septembre, soit plus de 40 000 euros à payer d’ici 5 jours  avec en plus l’expulsion de ma maison le 19 novembre 2012. "

Jean Paul Wiand qui continue de se battre, accuse : "Depuis mon acquisition en 1994, les responsables de ces erreurs…, FALSIFICATIONS, c’est-à-dire : DDE de Cuers / de Cuers / les Domaines de (cadastre) / le Notaire de Cuers, tous étaient au courant de ces faits… Et Je précise que 5 mois d’enquête de Gendarmerie ont pu démontrer ces erreurs…ou falsifications de documents administratifs."

Une sentence judiciaire incroyable pour jean-Paul Wiand et sa compagne : « En février, on nous disait de partir sans faire de vagues, mais nous avons trouvé certains documents compromettants. Au moment de mon achat, malgré des doutes  de l'administration sur la propriété des parcelles achetées et l'implantation de la maison, l'administration a décidé de passer sous silence cette incertitude »

Aujourd'hui, c'est la mise en application de la décision de justice du 15 juin 2009 qui prend de cours le couple Wiand, même si le combat judiciaire continu. Jean-Paul Wiand expulsé de sa maison va-t-il se soumettre ? Rien n'est moins sûr... "Qu'allez-vous faire maintenant ?»  lui ai-je demandé. Sa réponse ne souffre d'aucune ambigüité : "je ne me laisserai pas expulser de ma maison par les gendarmes" a-t-il répondu.

Jean-Paul Wiand est plus qu'amer, il est au bout du rouleau : "Pour mon cas, la justice a jugé en occultant en appel puis en cassation les falsifications de documents administratifs découverts et joints au dossier en appel puis en cassation. La justice a bousillé ma vie et celle de mes proches, m' a ruiné et maintenant elle veut m'expulser de ma maison. La justice a le droit de démolir la vie des citoyens sans essayer de comprendre les dossiers qu’elle a à juger. L’affaire Dutroux n’a servi à rien N’oubliez pas, cela peut vous arriver. Honte à la justice." déclare t-il sur son compte facebook.

L'avis de la Rédaction : Au-delà de cette affaire ubuesque, c'est le désarroi immédiat et la situation catastrophique dans laquelle va  plonger ce couple de commerçants, bien connu des cuersois,  dans les jours à venir par l'application de la décision de justice, qui sont préoccupants. Comment vont-ils réagir ? En lisant sa déclaration, il faudrait s'interroger et s'inquiéter sur les conséquences humaines d'un tel drame, sur l' émotion ressentie par ce couple de commerçants et leur capacité à encaisser cette décision... Acculés dans l’extrême, la raison laisse parfois la place à l'action extrême.  (à suivre... volet 2 ici - volet 3 ici)

Pierre Bégiomini - Journaliste - Agence WPM pour cuers-infos
Photos :  cuers-infos.com

A lire aussi...

Retour aux news...

 

2969 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci