Get Adobe Flash player

C'était le 17 avril, notre Rédaction avait été avertie qu'une se préparait devant la mairie de la ville. Plusieurs familles en colère, la plupart françaises d’origine  maghrébine, venaient crier leur désarroi devant la fermeture de certains services sociaux et d’accueil  du CCAS de depuis plusieurs semaines (voir notre article complet et le reportage TV  ici).  Dans notre reportage TV, plusieurs témoins, dont un conseiller municipal et son épouse rapportent des mots malheureux qui auraient été prononcés par Gilbert Pérugini, maire de Cuers : « dégagez…. ça sent mauvais…ça pue » alors qu’il venait de faire sortir du hall de la mairie les familles en leur fermant personnellement la grande porte d’entrée.

Suite à ces accusations, le maire de Cuers, Gilbert  a décidé de porter plainte pour dénonciation calomnieuse contre tous ceux, dont le conseiller municipal d'opposition SE jean-Claude , et celles l' accusant formellement d'avoir prononcé ces paroles.

D'autre part, toujours suite à la diffusion de ce même reportage, une autre plainte pour dénonciation calomnieuse à été déposée par conseiller municipal de la majorité, contre le conseiller municipal d'opposition Jean-Claude Nourikian. Philippe Duval reproche à Jean-Claude Nourikian de l'accuser, au cours de son intervention, de conflit d'intérêts entre ses activités professionnelles et ses activités politiques, notamment sur son éventuelle nomination à la tête de la Délégation  du CCAS de Cuers.

Contacté par téléphone , Jean-Claude Nourikian reste serein : "Je sors de la gendarmerie et je suis surpris par la plainte du maire de Cuers. Au moment des faits,  j’ai refusé, à la demande des personnes présentes, de poursuivre le maire en justice. Aujourd'hui, je suis directement mis en cause par le maire pour propos calomnieux Je me réserve le droit, avec le concours de la "LICRA"  que je contacte dés à présent, de le poursuivre pour propos racistes avec les personnes qui ont confirmé leurs témoignages auprès de la gendarmerie et d’autres personnes présentent ce jour là  qui confirmeront les faits. Je pense que le maire vient de faire un très mauvais calcul. Quant à la plainte de Philippe Duval, je maintiens mes interrogations sur un possible conflit d'intérêts entre ses activités professionnelles et politiques dans le cas où il pourrait recevoir du maire la délégation du CCAS de Cuers. Certes il a un excellent potentiel pour ce poste mais en tant que conseiller municipal, il est de mon devoir d’en avertir les cuersois. Notez que la plainte porte sur cette réflexion et non pas pour faire  infirmer la rumeur de nomination."

L'avis de la Rédaction :  Un reportage sous haute tension -  D'une part, depuis quelques semaines, notre Rédaction a subi de fortes pressions et des menaces   afin de retirer et d'empêcher la diffusion de ce reportage ; d'autre part, Il est indéniable que certaines personnes intervenant dans ce reportage ont elles-mêmes subi des pressions et qu'une certaine tension règne dans la communauté maghrébine de Cuers depuis la diffusion de ce reportage. Pourtant, toutes les précautions journalistiques d'usage ont été prises lors du tournage.

Concernant la plainte du maire de cuers à l'encontre des témoins, nous savons maintenant que tous les témoins ont confirmé à la gendarmerie les propos tenus par le maire. On comprend mal alors le but recherché par  Gilbert Pérugini qui a pris le risque de se voir poursuivre en justice pour injures racistes. Rappelons que la LICRA  - la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme -  est en première ligne dans les combats, la défense des victimes de discriminations et l'éducation citoyenne. L'association a pour objectif d'être vigilante. Elle combat le racisme au quotidien et la banalisation des actes xénophobes, en apportant une aide juridique aux victimes, souvent mal informées de leurs droits. Elle est très attentive aux propos racistes ou antisémites tenus dans la presse, à la télévision et à la radio et sur Internet.

Concernant la plainte de Philippe Duval, rappellons que la Délégation des services sociaux (CCAS) a été retirée à l’adjointe aux affaires sociales Martine Riquelme en septembre 2011 et qu’elle n’a toujours pas été remplacée et que le poste reste vacant à ce jour.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'informations WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1057 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci