Get Adobe Flash player

Alors que le parti appelait ses militants à voter pour le” Front de Gauche” au premier tour des régionales, , conseiller municipal d’opposition du groupe “ ensemble”, membre du parti communiste et secrétaire de la "cellule Jacques " de Cuers s'engageait auprès du  Michel Vauzelle, Président sortant du conseil Régional.

Quant à , membre du parti communiste et responsable de la campagne des régionales pour le front de gauche sur Cuers, il appelait à suivre le mot d'ordre du PC en votant  pour le "Front de Gauche". Afin de marquer son opposition au mot d’ordre de “cuers ensemble” qui appelait à voter pour le socialiste Michel Vauzelle. Jean Marie Bernardi avait alors démissionné du bureau de “Cuers ensemble“.

"A cuers, les forces communistes et notamment le Front de Gauche ne pâtit de rien, contrairement à votre analyse, Monsieur Bégliomini, si ce n’est qu’une partie d’entre elles, et on en connait les causes, se sont retrouvées dès le premier tour sur un vote utile plutôt que sur ce que j’appelais un vote responsable. D’ailleurs, les responsables politiques locaux toutes tendances confondues, du moins à gauche, en conviennent et reconnaissent qu’avec un dynamique Front de Gauche comme lors des européennes, la barre des 300 voix aurait pu être franchie raisonnablement. La déception est réelle du côté du Front de Gauche qui a mené une campagne digne et courageuse porteuse d’espoir et d’avenir pour une gauche authentique en rupture avec les tentations d’alliance avec le centre droit comme le MoDem relégué à la place qui est la sienne. Cette campagne je l’ai menée avec quelques amis et camarades, nous en sommes fiers. "a déclaré Jean-Marie Bernardi, faisant référence à notre précédent article.

Pour ce second tour des régionales, à Cuers comme presque partout en France, l'union des est à l'ordre du jour. Ainsi, les  responsables communistes cuersois se sont unis et appellent à voter pour le socialiste Michel Vauzelle. Les Communistes Cuersois, Jean-Marie BERNARDI, Paul GARNIER et Robert MICHEL nous ont fait parvenir un communiqué dans lequel ils expriment leur union afin de battre la droite  et l'extrême droite, intitulé : "LE 21 MARS SE RASSEMBLER A GAUCHE POUR BATTRE LA DROITE ET L’EXTRÊME DROITE" et que nous reproduisons ci-dessous dans son intégralité :

"Le premier tour des élections régionales traduit une sanction sévère contre la Majorité Gouvernementale et le Président de la République. Les électeurs qui se sont déplacés ont très majoritairement sanctionné la Droite au pouvoir.

Cette  dynamique est cependant atténuée tout d’abord par une abstention record qui traduit une crise sévère  de la et le sentiment d’une majorité des Françaises et des Français qu’aucun des partis en lice n’est en capacité de répondre à leurs attentes à leurs préoccupations. Ce constat est affligeant.

Le second point noir de ce scrutin est incontestablement le score de l’extrême droite qui, une nouvelle fois, rassemble sur des idées de haine et de colère les citoyens égarés, désespérés par l’absence d’une réelle perspective politique. La France, en particulier la Région PACA où d’autres Régions durement frappés par le chômage et les restructurations économiques à répétition  renouent avec cette impasse d’un vote sombre qui n’augure rien de bon pour l’avenir et contribue à ancrer durablement ces idées dans notre société.  Chacun mesure en effet, combien ces positions, ces thèses sont courtisées aujourd’hui dans les rangs de la Droite parlementaire et alimentent chaque jour son projet politique.

Dans ce contexte particulier, la gauche, dans sa diversité  s’est battue au premier tour sur ses bilans dans 20 régions sur 22 et sur ses projets politiques. La Gauche est aujourd’hui  en passe de remporter son pari celui de sauvegarder ses Régions, d’en conquérir d’autres en faisant, partout où cela est possible, émerger des majorités ancrées sur des projets politiques clairs, sans ambiguïté aucune, sur des objectifs de gestion mais aussi de transformation sociale en rupture avec les logiques du capitalisme. Les Communistes qui ont toujours assumés toutes leurs responsabilités seront de ces majorités régionales.

Mais,  rien n’est joué !  Dans ce pays où la Droite est en train de s’attaquer à l’ensemble des acquis sociaux, où la Droite  marque profondément et durablement au quotidien, par ses réformes libérales et ultra libérales notre société,  les Régions, nos collectivités Régionales, leurs assemblées doivent être des pôles de Résistance et de combat. Les Communistes portent cet objectif et ont toujours fait la preuve de leur capacité à se rassembler aux côtés de leurs partenaires pour faire gagner la gauche.

Il est de notre responsabilité, il est de notre devoir de militant mais aussi de citoyen de nous mobiliser en masse pour battre la Droite et l’extrême Droite ce Dimanche 21 mars, en faisant gagner la Gauche, toute la Gauche dans sa diversité et sa pluralité sur ses valeurs et ses convictions. "

Dans le cadre de la pluralité des expressions politiques sur notre site pendant les élections régionales, notre rédaction est prête à publier des mots d'ordre au niveau local de tout autre parti présent à ce second tour.

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

483 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci