Get Adobe Flash player

il fallait y croireUne avenue de , inaugurée par le maire de l'époque, Jean-Charles Salphati, porte son nom : Commandant Alexandre Lofi. Résidant à Cuers pendant les 20 dernières années de sa vie, Alexandre Lofi repose, depuis le 7 mars 1992, dans le cimetière de la commune. Sa fille, , à la retraite, s'est attelée à le faire revivre en couchant sur un livre, l’histoire de son père, héros de la guerre 39-45. "Il fallait y croire..." c'est le titre de ce livre qui vient de paraître aux éditions "du bout de la rue" dans lequel on retrouve aussi l'histoire de sa mère et de sa famille.

Ce "roman historique" ne couvre pas uniquement la période du "Jour J" mais permet de suivre le destin d'Alexandre Lofi à travers les différentes époques de sa vie. Les moments intimes, de sa rencontre à Douala avec Simone, sa femme, à la naissance, au Liban, de son fils Alain, font de cette épopée un ouvrage qui peut toucher les passionnés d'histoire mais aussi ceux pour qui la guerre n'est pas qu'une histoire d'hommes, mais aussi de femmes et d'amour. La préface de Léon Gauthier* et les documents inédits qui illustrent ce récit ajoutent à cet ouvrage un intérêt nouveau.

Alors que la France de 1940 s’enlise dans l’occupation, Alexandre Lofi qui a répondu avec ferveur à l’appel du Général de Gaulle n’a qu’une idée en tête : se battre pour libérer son pays. Ayant rejoint l’Angleterre, il est ensuite envoyé au Cameroun avec son bataillon et rencontre Simone qu’il épouse en 1941. Elle deviendra à dix-sept ans son plus fidèle soutien. Ensemble, ils vont vivre un incroyable périple qui les conduira de Douala à Beyrouth puis en Angleterre où se prépare, dans le plus grand secret, le débarquement du 6 juin 1944. Alexandre Lofi dirigera la Troop 8 n°4 Commando et fera partie des cent soixante-dix-sept Français qui débarqueront le jour J sous les ordres du commandant Kieffer.

beau_lofi

L'auteur

Denise Beau-Lofi nous livre un récit palpitant et émouvant dans cet ouvrage tout en rendant hommage à son père, héros modeste et silencieux, et à sa mère, son indéfectible et intrépide alliée. Un ouvrage, donc, qui s'adresse à la fois aux passionnés de récits de guerre et aux passionnés d'histoire d'hommes, tout simplement, sur fond d'une émouvante et magnifique histoire d'amour.

Vous pouvez lire les premières pages de cet ouvrage en cliquant ici

Il fallait y croire
Denise BEAU-LOFI
318 pages et 10 pages hors texte
Prix public : 18€ - A commander en cliquant ici

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

Léon Gauthier* : l'un des derniers vétérans du commando Kieffer
Source : éditions du bout de la nuit

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1272 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci