Get Adobe Flash player

véolia

Gérard Cabri en tête avec Annie Magnan, Josette Guiol, Marie-Noelle et Jean-Luc Marteddu.

Voici le compte -rendu et le reportage audio intégral de cette conférence de presse :

  • Intempéries"Lorsque nous étions à la direction des affaires municipales, nous avons fait un travail de fond sur l'ensemble des réseaux pluvieux ... Voyez le résultat, alors que nombres de villages alentours ont connu des problèmes, Cuers a été épargné."
  •  Affaire Martine Riquelme : "Si Gilbert Pérugini, maire de Cuers, a estimé que Madame Riquelme ne faisait pas son boulot, il a le droit et le devoir de lui retirer cette délégation."
  •  L'augmenation des tarifs de la garderie périscolaire"Quand on ne respecte pas les recommandations financières de la chambre régionale des comptes, on se fait taper sur les doigts, et après on essaye de trouver des solutions qui créent encore plus de problèmes, c'est le cas ici."
  • Intercommunalité :  "il ne fait aucun doute que cette coquille vide va tomber dans l'escarcelle de TPM."
  • Délégation de Service Public de la lyonnaise des eaux"Il est problable que dans un proche avenir, nous demandions l'arbitrage du tribunal administratif,  les éléments du dossier sont prêts." 
  •  Nomination d'un directeur de police municipale"Ils auraient pu se passer d'être encore en marge de la loi. Les textes ne permettent pas de le faire."
  • Groupes d'opposition : "il y a encore beaucoup de travail à faire"
  • LGV : "Nous avons toujours été pour un tracé Nord longeant la A8."  Continuer la lecture

672 lectures de cet article

- C'est au dernier conseil municipal, dont nous traiterons dans le détail prochainement, que le contrat de distribution de l’eau passé entre la commune et la Lyonnaise des eaux devait être régularisé. Or, comme nous l'annoncions dans notre article du 3 octobre dernier, c'est la justice qui devrait trancher avec un nouvel appel d’offre à l’horizon.  Continuer la lecture

934 lectures de cet article

Cliquez pour lire le mot du maire

Les tarifs, pour l'usager, donc du cuersois qui paie sa facture, doivent être rectifiés tous les six mois. Or, d'après le contrat, c'est avec une baisse de 7% sur le dernier tarif pratiqué que le nouveau tarif rentre en vigueur (le pourcentage à la baisse est donné sous toutes réserves)C'était en janvier dernier, dans un bulletin spécialement édité pour la cause et distribué dans toute la commune, que le tandem Tardivet/Pérugini se vantait d'une opération sans précédent sur la délégation du service public de l'eau et de l'assainissement avec en titre : "Un nouvel engagement tenu. Le m3 d’eau baisse de 1,19 € le 1er janvier 2011.". Comme on le voit, une position intenable pour la SEERC et pour la commune de Cuers. (Cliquez  sur l'image pour lire le mot du maire). Continuer la lecture

1033 lectures de cet article

Le Préfet du var vient de l'annoncer au cours de la conférence de presse qu'il a donné ce jour en préfecture. Ainsi la nouvelle intercommunalité créée entre les communes de Cuers, Pierrefeu, Bormes, La Londe, n'aura pas fait long feu. Plusieurs autres sctructures intercommunales sont, de fait, mangées par Toulon-Provence-Méditerranée (TPM) : Fusion de Toulon-Provence-Méditerranée avec les Communautés de communes Sud-Sainte-Beaume, Vallée-du-Gapeau, Méditerranée-Porte-des-Maures et les communes de Sanary-sur-Mer, Collobrières, Le Lavandou. Continuer la lecture

2156 lectures de cet article

DOSSIER /

  1. Déclaration audio de Gilbert Pérugini
  2. Communiqué de presse de Denis raybaud, Conseiller municipal europe écologie & Jean-Claude Nourikian, Conseiller municipal sans étiquette représentant le groupe " L' ALTERNATIVE"
  3. Interview audio de Gérard Cabri, opposition de gauche et ancien maire de Cuers Continuer la lecture

543 lectures de cet article

L'affaire du détournement de l'eau par la commune de Cuers dans le centre var que nous relatons depuis quelques semaines (voir nos articles du 16 février et du 18 février et pour mieux comprendre le contexte de l'affaire l'article du 29 janvier) avec en toile de fond des énormes intérêts financiers et économiques stimulants la convoitise de tous les intervenants locaux, vient de rebondir et ainsi prendre une envergure nationale.

Rappelons brièvement les faits : Depuis 1979, par un captage sauvage, la municipalité de Cuers s’est appropriée illégalement l’eau des arrosants  de la Foux regroupés au sein d'une ASA (Association Syndicale Autorisée reconnue d'utilité publique) vraie propriétaire de l’eau distribuée à Cuers par le biais de la société Véolia contractualisée par la commune de Cuers. Les arrosants de la Foux sont aussi propriétaires des canaux de distribution de l’eau dans une grande partie de Cuers. Continuer la lecture

766 lectures de cet article

Alors que nous relations dans notre article du 16 février l'implication du Préfet du var dans une affaire de détournement d'eau par la commune de Cuers, le maire de Cuers, Gilbert Pérugini et son 1er adjoint, Jacques Tardivet persistent dans leur entêtement au cours d'une séance "privée" des élus avec au bout du compte un marasme économique de plusieurs millions d'euros pour les Cuersois.

Les faits : Il ya quelques mois, la municipalité a chargé le bureau d'études Sogreah spécialisé dans l'expertise des infrastructures de la distribution d'eau d'un rapport sur la faisabilité d'une régie municipale ou d'un nouveau contrat de fermage. Le but étant, pour la commune, la création d'un nouveau plan de gestion de l’eau car le contrat de fermage de Véolia (société exploitant l’eau) arrive à expiration.

Le tandem Tardivet/Pérugini qui avait promis aux cuersois une baisse du prix de l'eau rapide et la mise de l'eau en régie municipale en ne renouvelant pas le contrat avec la multinationale Véolia (nous étions alors en pleine campagne électorale de 2008) s'est aperçu, en cours de mandat, de l'ampleur de la mise en pratique de ces résolutions, certainement par manque de savoir-faire, mais surtout par manque de persuasion économique auprés de la multinationale Véolia.

Une entente cordiale entre les différents opérateurs du projet, la commune de Cuers, la société Sogreah et la multinationale Véolia peut-elle être envisageable ?... Continuer la lecture

496 lectures de cet article

Les faits : L'utilisation illégale de l'eau par la commune.
Depuis 1979, la municipalité de Cuers s’est appropriée illégalement l’eau des arrosants par un captage sauvage. Elle s'est octroyée d'office la gestion de l’eau en la confiant à un fermier chargé de sa distribution et du réseau. Par le passé, la SADE, aujourd’hui,la multinationale Véolia avec un quasi monopole sur ce marché.

Gilbert Pérugini, maire de Cuers, doit faire vite afin d'entériner et de s'approprier l'eau de Cuers, avec l'aide du préfet du Var Hugues PARANT(photo ci-contre). Eau pompée illégalement dans les sources de la Foux appartenant aux arrosants de la Foux, vrai propriétaire de l'eau distribuée à Cuers par le biais de la société Véolia. Les arrosants de la Foux sont aussi propriétaires des canaux de distribution de l'eau dans une grande partie de Cuers. Continuer la lecture

868 lectures de cet article

La guerre de l'eau a bien commencé et avec elle, un des enjeux des prochaines municipales de Cuers...

Un peu d'histoire : 90% de l'eau de Cuers provient des sources de la Foux qui appartient depuis 1339 aux arrosants de Cuers. Cette propriété a été homologuée officiellement en 1722 et entérinée définitivement en 1927 par arrêté préfectoral. Les arrosants propriétaires sont constitués de la majorité des cuersois qui, par ailleurs, ignore totalement cette disposition....du moins
jusqu'à aujourd'hui.
En effet, au fil du temps, la population cuersoise s'est multipliée et la fourniture de l'eau venant des sources de la Foux s'est étendue à la majorité de la population cuersoise qui se partage ainsi la propriété de ces sources par le biais de l'Association des arrosants, de son vrai non "l'Association Syndicale Autorisée des arrosants de la Foux" soit l' ASA (abréviation).

Ainsi, il y a de grandes chances que, vous qui lisez cet article, soyez un propriétaire parmi d'autres des sources de la Foux sans le savoir... Continuer la lecture

763 lectures de cet article

André GEOFFROY - Président de la Communauté de Communes de la Vallée du Gapeau, s'est prononcé clairement contre Véolia, premier opérateur mondial des services de l'eau  pour les collectivités publiques. Dans un article de var-matin du vendredi 4 juillet, il a déclaré : "Il me paraît important que Véolia n'oublie pas qu'elle est notre employée. Ces gens s'estiment les plus doués, ils sont totalement nuls. J'attends avec impatience 2012 et la fin du contrat qui  lie notre commune de Sollies-ville dont je suis le maire avec  cette société."

A Cuers, la fin du contrat qui lie notre commune avec Véolia se termine en 2010.

En attendant, Véolia a nommé le 2 juin dernier un nouveau médiateur chargé de traiter avec la municipalité afin de remporter un prolongement de contrat.....

561 lectures de cet article

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci