Get Adobe Flash player

orpheon

C'est avec regret que nous avons appris la disparition subite de Françoise Trompette bien connue des cuersois depuis  30 ans. Françoise Trompette est décédée des suites d' un infarctus lundi 19 mars à l'âge de 62 ans. Elle a été Incinérée au crématorium de Cuers, ville qui l'avait accueillie  sous la municipalité de gauche dirigée par le Maire Guy Guigou et Gérard Cabri.

C'est à cuers qu'étaient nées les saisons de l'Abattoir et la bibliothèque de théâtre Armand Gatti, en convention avec la ville de Cuers depuis 1998. Gilbert Perugini devenu Maire de Cuers raya de la carte cuersoise cette aventure exemplaire qui s'était, alors,  déplacée  à La Seyne-sur-mer en janvier 2011 après trois années de purgatoire. Continuer la lecture

1235 lectures de cet article

C'est vrai, nous le savions depuis plus d'une semaine. La manager de Patrick Cottet Moine, humoriste cuersois, plein de talent, bien connu à Cuers, avait contacté notre rédaction de "ma-ville-de-cuers.com", ainsi que les responsables d'Orphéon, et d'autres responsables politiques de l'opposition de Cuers, afin de prendre la température et de nous avertir d'une série de représentations culturelles envisagée à partir du 11 octobre au théâtre de l'abattoir.

En effet, Laurent Houdayer, adjoint à la municipalité (mais n'ayant rien à voir avec la culture !) avait demandé, à la base, à Patrick Cottet Moine d'assurer une représentation au théâtre de l'abattoir le 11 octobre, tous les frais étant pris en charge par la municipalité (9 000 €) sans aucun régime de subvention officiel. Et, une saison était en cours de validation, le temps pour Laurent Houdayer de convaincre ses pairs. C'est donc, apparemment chose faite.

"Reportage fr3 toulon du 30 septembre"

Notons que la Manager de Patrick Cottet Moine m'a confié au téléphone......... Continuer la lecture

545 lectures de cet article

Il n'y aura pas de rentrée théâtrale à Cuers cette année.La programmation proposée pour le dernier trimestre 2008 n'a pas été validée par la nouvelle municipalité de Cuers.
À l'heure actuelle, aucune alternative artistique crédible, aucun " plan B " n'ont été avancés par la nouvelle municipalité.orpheon l'enterrement culture à cuers

De toute façon, les cuersois, mis à part quelques élites politiques, sont complètement démobilisés sur ce sujet. Si 1 888 cuersois soit 38, 75 % de la population ont voté pour la fermeture du théâtre et de la programmation Orphéon (c'était dans le programme Perugini des municipales), où sont donc passés les autres cuersois !..... C'est sûr !, Orphéon a été abandonné après 25 ans de bon et loyaux services, dont les seules 10 dernières années ont été subventionnées. A croire que le principe de liberté démocratique et d'expression culturelle est définitivement enterré dans notre village. Décidément, nous les cuersois, avons peu de grands principes, surtout pas celui du choix de la liberté d'expression. A moins que la majorité d'entre nous, soyons très peu intéressés par notre commune, qui serait simplement devenu une ville dortoir !

En raison des circonstances,l'association Orphéon déplace à Hyères et à Toulon la 9ème Fête du livre de théâtre les 10-11-12 octobre 2008.

Aujourd'hui, la compagnie Orphéon Théâtre intérieur se concentre, plus que jamais, sur ses créations et leur diffusion. La bibliothèque associative de théâtre Armand Gatti reste ouverte du lundi au jeudi de 15h à 19h.
Notre rédaction de "ma-ville-de-cuers.com" consacre un dossier complet sur ce sujet dans le N°2 de notre webrevue à sortir prochainement.

Pierre Bégliomini

Voici l'intégralité du communiqué de presse  édité par les éus de l’opposition municipale de gauche : Gérard CABRI, Suzanne DEZAUNAY, Annie MAGNAN et Paul GARNIER........ Continuer la lecture

587 lectures de cet article

  • l'acharnement de Gilbert Pérugini
  • la chronologie des faits
  • les vrais chiffres
  • les subventions
  • la convention signée par les collectivités territoriales
  • le partage en secteur d'activité de la "culture" dans le var : une politique départementale institutionnelle mis en pièce par Gilbert Pérugini.
  • la continuation des activités de cette association
  • l'avenir à court et moyen terme
  • le soutien public

Ainsi que bien d'autres points...
Retrouvez l'intégralité des réponses à toutes ces questions dans l'émission "Forum" sur Radio R.A.R., consacré à l'information locale du centre var, au cours de l'interview exclusif accordé par Françoise Trompette et Georges Perpès, metteurs en scène et artistes de cette association culturelle historique cuersoise dont le nom rayonne a travers la France entière. Durée de l'interview : 40 minutes - Réalistation Radio R.A.R. animé par : Pierre Bégliomini Journaliste/réalisteur multimédia.

Diffusion de l'intégralité de l'interview sur Radio R.A.R les deux derniers week-end de septembre. Pour connaître les jours et heures précis de cette émission, rendez-vous sur le site de la webradio du centre-var "radio-rar.com" (cliquez sur ce lien) dans la rubrique "news" ou écoutez cette radio, une bande-annonce de l'émission est diffusée toutes les heures.
Vous retrouverez l'intégralité de cet interview sur notre site dans le N°2 de notre webrevue, fin septembre. En attendant, voici un large extrait de cette émission. Durée 13'46 (durée dans son intégralité sur R.A.R. / 40')

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

333 lectures de cet article

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci