Get Adobe Flash player

municipales 2014

Résultat du second tour des élections municipales :

  1. Cuers avenir 2014 - UMP - Gilbert Perugini - 1 909 voix / 39,47% - 24 sièges au CM
  2. Cuers bleu marine  - FN -  Armelle De Pierrefeu - 1 316 voix / 27,21% - 4 sièges au CM
  3. Jean-claude nourikian - coriorico - Sans étiquette - Jean-claude Nourikian / 690 voix - 14,27% - 2 sièges au CM
  4. Ensemble pour cuers - Union gauche - Gérard Cabri - 555 voix / 11,47% - 2 sièges au CM
  5. Cap pour cuers - Sans étiquette -  Jean Bonetti - 367 voix / 7,59% - 1 siège au CM

Blancs/nuls : 135

Taux de participation : 64,32%

1331 lectures de cet article

2emetourCertes, Gilbert Pérugini est en tête du scrutin, mais si on se réfère à la moyenne nationale des scores des maires sortants Ump  en ballottage pour le second tour, il se retrouve dans une moyenne basse avec seulement 31,61%. Partant de ce constat, tous les cas de figure sont permis et les trois premiers candidats issus du premier tour du scrutin de dimanche dernier conservent toutes leurs chances : Gilbert Pérugini, UMP - Armelle De Pierrefeu, FN - Jean-Claude Nourikian - sans étiquette. : Analyse de notre rédaction : Continuer la lecture

1278 lectures de cet article

affichages autorisés"Ce fut une journée particulièrement difficile et éprouvante. j'ai tenté l'impossible. Je suis fatigué et particulièrement déçu, même si je peux  le comprendre, par l'attitude des responsables des listes de l'opposition cuersoise qui ont mis leurs valeurs au-dessus de celles de la commune et des cuersois." nous a confié le responsable de la communication de la liste sans étiquette Jean Claude Nourikian - Coriorico, Pierre Bégliomini, (ancien rédacteur en chef de cuers-infos).  Récit d'une journée sous haute tension : Continuer la lecture

2015 lectures de cet article

vote"La surprise des élections municipales pourrait plutôt venir de la montée de listes citoyennes sans étiquette, qui tout en affichant leur désenchantement à l'égard des partis de gouvernement, refusent de laisser le terrain de l'alternative à l'extrême droite." a déclaré Michel Bussi, professeur de géographie électorale (entre autres) à l'université de Rouen, dans un interview , paru dans l'édition d'aujourd'hui du journal "Le Monde". et de poursuivre : "Certains chercheurs parlent de gestion locale « post-politique », c'est-à-dire au fond plus technocratique qu'idéologique." Continuer la lecture

1171 lectures de cet article

L'ultime coriorico

L'ultime coriorico

Les dernières news des cinq listes en présence sur Cuers  : Liste FN de Armelle de Perrefeu : Il n'y aura pas de réunion publique de cette liste. Armelle De Pierrefeu ne se frottera, donc, pas à l'exercice quasi obligatoire de la confrontation avec le public. C'est ce qu'elle a déclaré dans une vidéo diffusée sur son blog: "«Je ne tiendrai pas de réunion publique, je préfère convaincre sur le terrain !... D'autre part,  il  n'y aura aucune alliance avec qui que ce soit, ni au premier tour, ni au second tour» -  Concernant l'affaire de la colistière qui avait déposé une main courante contre cette même liste, un communiqué commun a été publié, selon le journal var-matin : « Nous tenons à déclarer que tout problème est réglé sur la liste « Cuers Bleu Marine » et il n'y a pas lieu de polémiquer». Enfin, selon une enquête publiée sur le site de francetvinfo, le 31 janvier dernier, Cuers fait parti des 41 villes gagnables par le FN, au niveau national, et des 8 villes gagnables au niveau départemental avec Fréjus, Brignoles, Vidauban, Cogolin, Le luc, Le Muy et Puget-sur-Argens. Continuer la lecture

1300 lectures de cet article

affichages autorisés

Panneaux officiels autorisés

Depuis lundi 10 mars, la campagne des municipales est officiellement ouverte et avec elle, l'ensemble de l'affichage des listes en présence. Or, dès l’ouverture de la campagne officielle, tout affichage sauvage est interdit. A cuers, sur les cinq listes en présence, l'une, d'entre elles, n'a pas respecté cette interdiction et a collé dans toute la ville, ses affiches dans la nuit de vendredi à samedi, vantant les mérites de sa candidate,  sur des espaces inappropriés, en complète infraction avec les règles édictées. Continuer la lecture

1450 lectures de cet article

Armelle De pierrefeuSelon le journal var-matin du mardi 11 mars et du mercredi 12 mars, une colistière de la candidate FN, Armelle De Pierrefeu a déposé une main courante contre cette même liste pour figurer sur  celle-ci contre son gré. Selon var-matin "Cette personne estime ne pas avoir compris à quoi elle s'engageait malgré les documents CERFA signés et la déclaration de candidature à usage interne qu'elle a remplie." Aucune réaction, pour l'instant, sur le blog de campagne d'Armelle De Pierrefeu concernant cette affaire. Continuer la lecture

1182 lectures de cet article

la seule liste qui, à nos yeux, est capable de redresser Cuers de son immobilisme de 20 ans d'âge

Les candidats  aux élections municipales, du 23 mars, avaient jusqu'à jeudi soir pour déposer leurs listes  dans les préfectures  pour le premier tour,  le 23 mars prochain. Dans le var, c'est 341 listes qui ont été recensées pour les 116 communes de plus de 1.000 habitants. A cuers, le choix des électeurs devra se porter entre 5 listes. L'intitulé de l'une d'entre elles, celle du Maire  sortant, Gilbert pérugini, est franchement étrange : Cuers avenir 2014 - UMP/UDI/sans étiquette, surtout lorsqu'on sait que Gilbert Pérugini a été officiellement investi par l'UMP afin de le représenter localement (lire notre article du 25 janvier dernier ici). Continuer la lecture

1541 lectures de cet article

Le nouveau Coriorico n°23 vient de sortir, vous pouvez  lire et télécharger la version numérique en cliquant sur la photo ci-dessous.

520 lectures de cet article

La "Une" du prochain coriorico

La "Une" du prochain coriorico à télécharger

Le prochain journal "le coriorico" sortira fin février. Cependant, en exclusivité, nous vous offrons la "Une" de celui-ci consacrée aux choix auxquels l'électeur sera confronté lors du scrutin municipal. En effet, bien que 5 listes se profilent à l'horizon, trois réelles options de gestion de la commune émergent de leurs programmes respectifs et Jean-Claude Nourikian, tête de liste de l'équipe citoyenne sans étiquette, JC Nourikian - Coriorico, les passe en revue l'une après l'autre, analysant leur potentiel et leurs effets pervers. On retrouve, comme à l'accoutumé, le franc parlé de J.C. Nourikian, face aux exigences de la réalité d'une politique locale malmenèe depuis deux décennies. Continuer la lecture

1380 lectures de cet article

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci