Get Adobe Flash player

Suite au tract "le mot du Maire" de G. pérugini...Vives réactions des groupes de l'opposition et Duval

  • Pour le groupe Cabri,

Gérard Cabri et ses colistiers éprouvent quelques difficultés à saisir le sens d’une telle démarche au-delà de l’objectif politicien évident qui tend à démonter et dénoncer systématiquement le bilan de l’équipe Municipale sortante.

Gérard Cabri rappelle le choix que sa précédente municipalité avait fait : celui de continuer à faire évoluer la commune en développant les infrastructures et les équipements indispensables dont elle peut être fière aujourd’hui et qui sont gérés aujourd'hui par l'équipe Pérugini : crèches, écoles, Hôtel de ville, C.C.A.S.S., centre technique municipal, archives municipales, réseaux d’eaux, d’, pluviaux... réalisés durant ces mandats avec un coût maîtrisé, aux limites des potentiels de la commune pour le bien-être  des Cuersoises et des Cuersois qui mesurent chaque jour le bien fondé de tels équipements et aménagements......

Concernant la publication de la lettre de la Préfecture, Gérard Cabri juge que Gilbert n’avez même pas à se donner la peine de se cacher derrière les mots lénifiants du représentant de l’Etat qui privilégie une vue comptable de budgétisation annuelle sans opportunité et sans se remettre en cause ne serait ce que sur les recettes. Le groupe d'opposition de Gérard Cabri pense que La libre administration des collectivités n’est pas qu’une vision de l’esprit et doit être accompagnée du courage politique nécessaire.  D'autre part, concernant les futurs projets dont la la missive du Maire fait mention, Gérard Cabri s'interroge avec cette question :"Comment vous allez pouvoir continuer à offrir aux cuersoises et aux cuersois de simples déclarations d’intention comme unique action politique en attendant une reprise en main par la communauté urbaine..."

Retrouvez l'intégralité du tract du groupe Cabri, distribué dans vos boites aux lettres, en cliquant ici.

  • Pour le groupe Duval,

Nous avons demandé à Philippe Duval sa réaction à la publication du "mot du maire" :

Philippe Duval :  En ce qui concerne la lettre de Perugini, elle est vide d’éléments nouveaux. La  « revendication » de ne pas avoir augmenté les impôts ne correspond à aucune action de la municipalité actuelle puisque c’est le budget préparé par CABRI qui en est porteur. En revanche il ne se vante pas de la suppression de l’abattement à la base sur la taxe d’habitation, ce qui va provoquer un effet très particulier : le taux d’impôt va probablement baisser en 2009 mais les impôts vont augmenter (voir explications dans le coriorico en cliquant ici).

Pierre Bégliomini : Que pensez-vous de la publication de la lettre de la préfecture sur cette même missive ?

Philippe Duval :  En revanche, la lettre du préfet (je ne sais pas d’ailleurs s’il accepterait qu’elle soit distribuée sur la place publique) nous confirme un certain nombre de points préoccupants :

  1. aucun investissement à courte échéance, ce qui nous interroge sur les soi-disants projets porteurs d’emplois qui sont évoqués dans la lettre de Perugini
  2. vente du patrimoine cuersois pour rembourser les emprunts, ce qui nous handicapera certainement à l’avenir lorsque les permettront à nouveau d’investir (si cela est possible un jour)

Quant aux charges de fonctionnement en baisse, on ne peut que s’en réjouir mais à notre avis nous sommes très en dessous des économies qu’il serait possible de faire.
Enfin, en ce qui concerne les « documents d’ » évoqués par le préfet, il doit probablement s’agir du projet de la Pouverine qui ressort (et que nous soutenons) pour lequel un déblocage des terrains dont la municipalité est propriétaire est en cours en respectant leur vocation sociale assortie au legs.
Néanmoins, il faut savoir que ces petites modifications du POS (et d’autres plus mineures) ne bénéficieront d’un accord du préfet qu’à la condition que la commune s’engage dans un PLU. Alors là ! il y aura intérêt à avoir trouver de l’argent frais parce que les coûts d’un tel document d’urbanisme sont tout simplement pharaoniques. Affaire à suivre…

P.B.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

541 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci