Get Adobe Flash player

Le Dossier : 1/ Notre analyse politique - 2/ Les faits - 3/ Le reportage vidéo

Notre analyse : Par la méconnaissance de dossier aussi important que celui des transports scolaires des jeunes lycéens vers leurs établissements scolaires de Hyères ou , et à l'heure de nouvelles élections cantonales dans le var, il est certain que Véronique , conseillère générale du canton de Cuers donne une trés mauvaise image des élus départementaux, non seulement dans le canton de Cuers, mais plus généralement au niveau départemental. Suite à ce rassemblement populaire, elle s'est adressée à la foule tenant un discours moralisateur de "maîtresse d'école" et non d'une dame politique d'envergure à la tête d'un canton avec les responsabilités que cela incombe :" Alors, on est pas content.... On se rassemble, vous ne pouvez pas venir me voir à ma permanence au lieu de manifester". Des propos tenus à la foule mécontente que vous pouvez écouter en fin de reportage vidéo. Depuis plusieurs mois, elle est restée insensible aux arguments du dossier monté par l'équipe du Conseiller municipal de l'opposition du groupe "l'" Jean-Claude et ce dossier de doléances avait été transmis en novembre au Conseil Général sans résultat.

manifDeuxième constat et non des moindres, qui peut faire trembler la municipalité actuelle de droite extrème : le rassemblement des trois grands groupes de l'opposition municipale cuersoise qui viennent de démontrer leur solidarité sur des problèmes de socièté.

Les faits : Une cinquantaine de personnes, parents d'élèves et élus municipaux cuersois des trois principaux groupes de l'opposition se sont retrouvés devant la mairie brandissant des banderoles "Parents taxés : ados délaissés" ou bien "T'as rien capté, on veut pas glander... on veut aller au lycée"

Une délégation des élus des principaux groupes de l'opposition municipale, ainsi que Le Président du comité d’intérêt local et de quartier (CILQ),Jean Pons-Hermant ( à l'initiave de ce rassemblement) on été reçu par le premier adjoint de Cuers, jacques Tardivet et Véronique Baccino.

Au cours de cette brève entrevue, Jean-Claude Nourikian expliquait le sens de ce rassemblement, mentionnant les dysfonctionnements du transport des lycéens sur les lignes utilisées en proposant des améliorations. Trés contrariée par ce mouvement populaire inhabituel dans notre ville, Véronique baccino faisait part de son étonnement sur ce mouvement inutile selon elle, en indiquant à la délégation sa disponibilité vis-à-vis des parents d’élèves. Pour Jean-Claude Nourikian, qui menait cette délégation :"Nous avons discuté avec une conseillère générale du Var sur la défensive, énervée et loin de la réalité du terrain. Les élus de l’opposition ont fait leur travail de relais avec la Cuersoise et même plus puisqu’ils lui ont remis un cahier de synthèse des doléances et propositions des parents afin d’améliorer ce service public."

Le reportage filmé : Je vous propose de regarder et d'écouter les réactions des chefs des trois principaux groupes de l'oppositon municiaple cuersoise : Jean-Claude Nourikian pour "", Gérard pour "Cuers ensemble" et Robert Daumas pour "Cuers oxygène", ainsi que le discours moralisateur de Véronique Baccino s'adressant à la foule.

 


Pierre Bégliomini - journaliste - Rédacteur

Faites un don à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci

A lire aussi...

Retour aux news...

 

743 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci