Get Adobe Flash player

Vendredi soir, s'est tenue  à "l’oustaou per toutti" la première réunion de l'année 2009 de l'association "l'" (qui soutient le groupe d'opposition ), présidée par Christine Ibanez et dont le vice-président est Henri Lafage, afin de faire le point sur les actions entreprises par le groupe d'opposition sans étiquette Duval qui siège au conseil municipal avec deux élus : Philippe Duval et Jean-Claude .

Voici l'interview (Durée : 11'14s) réalisé par Pierre Bégliomini au cours de cette avec Christine Ibanez - Présidente de l'association "l'alternative", Jean-Claude Nourikian, conseiller municipal de l'opposition et responsable du journal papier et internet "le coriorico" et Philippe Duval, chef de file du groupe et conseiller municipal de l'opposition de .

Au sommaire, entre autres sujets :

  • - Les locations de salles aux associations
  • - l'engagement politique de Philippe Duval pour "le modem" par rapport à son groupe.
  • - le point de vue de P. Duval sur l' de Cuers
  • - La gestion de la communication du groupe Duval par Christine Ibanez et J.C. Nourikian

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Dans son discours devant l'assemblée, Philippe Duval a égratigné le quotidien var-matin,... qui vient d'embaucher comme correspondante locale de cuers la compagne du président de l'association "cuers-oxygène" qui soutient le groupe socialiste au conseil municipal. Il est vrai que le mélange des genres n'est pas de très bonne augure pour l'impartialité de l'information donnée aux cuersois par le biais du seul quotidien local sur support papier (impartialité, déjà auparavant, malmenée par ce quotidien en diverses occasions), même si, à priori, la nouvelle correspondante de var-matin devrait savoir faire  la part des choses en son âme et conscience. C'est donc, Jacques Fumet, l'ancien correspondant var-matin de Cuers qui a couvert cette manifestation pour son journal.

On retiendra que le rapprochement avec le groupe d'opposition de gauche (cuers ensemble ) n'est plus à l'ordre du jour, mais l'a t-il jamais été, malgré certaines tentatives, de part et d'autres, au début du mandat Tardivet/Pérugini. En fait, les hostilités sont officiellement déclarées. Est-ce une bonne chose pour Cuers, nous en reparlerons plus longuement dans notre prochaine revue. On retiendra aussi que le groupe Duval mène une "opposition constructive" face à la municipalité et qu'il soutiendra les projets qui lui semblent aller dans le bon sens, comme le projet social de la Pouverine. Cependant, Philippe Duval, devant une assemblée venue sur invitation exclusivement, dresse un bilan négatif sur les quelques actions lancées par la municipalité Tardivet/Pérugini.

Quant à celles à venir, elles sont, en partie, dictées par la (vente du patrimoine) et n'augurent rien de bon pour l'avenir de Cuers. Henri Lafage, le vice-président, fait très justement remarquer à l'assemblée présente que le 2009 va être voté sans que la commission des finances dont le groupe fait partie ne se soit réunie une seule fois.

C'est ce que l'on nomme la transparence de l'information comme s'enorgueillit jacques Tardivet, le 1er adjoint de Cuers.

A l'issue de cette réunion,  les participants se sont réunis autour d'un buffet, avec mille questions qui fusaient de toute part sur l'avenir de notre cité.

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

480 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci