Get Adobe Flash player

en tête avec Annie Magnan, Josette Guiol, Marie-Noelle et Jean-Luc Marteddu.

Voici le compte -rendu et le reportage audio intégral de cette conférence de presse :

  • "Lorsque nous étions à la direction des affaires municipales, nous avons fait un travail de fond sur l'ensemble des réseaux pluvieux ... Voyez le résultat, alors que nombres de villages alentours ont connu des problèmes, Cuers a été épargné."
  •  Affaire Martine Riquelme : "Si Gilbert Pérugini, maire de Cuers, a estimé que Madame Riquelme ne faisait pas son boulot, il a le droit et le devoir de lui retirer cette délégation."
  •  L'augmenation des tarifs de la garderie périscolaire"Quand on ne respecte pas les recommandations financières de la chambre régionale des comptes, on se fait taper sur les doigts, et après on essaye de trouver des solutions qui créent encore plus de problèmes, c'est le cas ici."
  • Intercommunalité :  "il ne fait aucun doute que cette coquille vide va tomber dans l'escarcelle de ."
  • Délégation de Service Public de la lyonnaise des eaux"Il est problable que dans un proche avenir, nous demandions l'arbitrage du tribunal administratif,  les éléments du dossier sont prêts." 
  •  Nomination d'un directeur de municipale"Ils auraient pu se passer d'être encore en marge de la loi. Les textes ne permettent pas de le faire."
  • Groupes d'opposition : "il y a encore beaucoup de travail à faire"
  • LGV : "Nous avons toujours été pour un tracé Nord longeant la A8." 

Hier soir, au café de l', à Cuers, s'est tenue la conférence de presse organisée par le groupe d'opposition de gauche "cuers ensemble".  Malgrés les absences remarquées de et Suzanne Dezaunay, deux des quatre conseillers municipaux de ce groupe, excusés pour raison professionnelle,  les autres responsables et conseillers municipaux de ce groupe d'opposition  étaient présents, Gérard Cabri en tête avec , Annie Magnan, Josette Guiol, Marie-Noelle et Jean-Luc Marteddu.

Pendant 45 miniutes, Gérard Cabri s'est fait le porte-parole de ce groupe en nous réservant quelques surprises répondant aux questions de notre rédaction "cuers-infos.com".

C'est sur un thème auquel personne ne s'attendait que Gérard Cabri a terminé sa conférence de presse, mais qui prend toute son ampleur aujourd'hui : Les intempéries de ces derniers jours : "Lorsque nous étions à la direction des affaires municipales, nous avons fait un travail de fond sur l'ensemble des réseaux pluvieux  et l'assainissement de Cuers, on a tout démonté, les places, les rues, de partout on a installé des pluvios de folie afin d'éviter les innondations que Cuers a connu il y a deux décennies... Voyez le résultat, alors que nombres de villages alentours ont connu des problèmes, Cuers a été épargné."

Gérard Cabri a dénoncé l'urbanisme à outrance initié par Roger Malphato, l'adjoint de ce service, en mettant en évidence l'enquête publique sur le nouveau PLU de Cuers qui vient d'être lancée après deux années d'inertie.  Concernant l'intercommunalité : "il ne fait aucun doute que cette coquille vide va tomber dan l'escarcelle de TPM."  Concernant la Délégation de Service Public de la lyonnaise des eaux : "Il est problable que dans un proche avenir, nous demandions l'arbitrage du tribunal administratif,  les éléments du dossier sont prêts."  En ce qui concerne la nomination d'un directeur de police munipale, Gérard Cabri déclare en parlant de la majorité municipale : "Ils auraient pu se passer d'être encore en marge de la loi. les textes ne permettent pas de le faire et très rapidement ils vont tout de même nommer une personne à ce poste. Tôt ou tard, ça ne passera pas car on sort des critères légaux." Sur le refus de tous les groupes d'opposition d'adhérer à l'appel  de rassemblement des forces communes lancé par le groupe "cuers ensemble"  Gérard Cabri se dit être toujours "dans une position d'ouverture" (malgrès les nombreuses critiques lancées avec véhémence, notamment par le conseiller municipal écologiste )*en reconnaissant "qu'il y a encore beaucoup de travail à faire".  Concernant la LGV : "En conseil municipal, nous avons voté contre la motion qui dit oui au LGV à cuers, nous avons toujours été pour un tracé Nord longeant la A8."  Sur le sujet délicat du retrait de plusieurs délégations à l'adjointe à la petite enfance et aux affaires scolaires Martine Riquelme : "Si Gilbert Pérugini, maire de Cuers, a estimé que Madame Riquelme ne faisait pas son boulot, il a le droit et le devoir de lui retirer cette délégation, s'il y a des problèmatiques de comportement, il se doit de les arrêter." Concernant l'augmenation des tarifs de la garderie périscolaire alors qu'une délibération a été voté en conseil municipal sur la diminution de ces même tarifs : "le vrai problème est ailleurs, en fait, il y a dans ce genre de délibération, des points d'ombre entre le personnel exécutif de la mairie. Je ne crois pas du tout au fait que l'on va faire payer les parents à l'année car c'est complètement hors contexte de la délibération votée. Quand on ne respecte pas les recommandations financières de la chambre régionale des comptes, on se fait taper sur les doigts, et après on essaye de trouver des solutions qui créent encore plus de problèmes, c'est le cas ici." Concernant Gilbert Pérugini : "C'est une personne qui a la force de travail encore faut-il qu'elle soit dans le bon axe, en tout cas, c'est le seul qui travaille, c'est un point positif... mais il lui manque les compétences."

D'autre part, deux manifestations ont été annoncées au cours de cette conférence de presse, nous en publions les affiches ci-dessous.

   

 

Pierre  Bégliomini - Journaliste WPM pour Cuers-infos.com

*Il s'agit d'un fait noté par notre Rédaction et non par Gérard Cabri, suite  aux critiques véhémentes à son encontre faites sur le site de Denis Raybaud dans plusieurs articles récents.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

650 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci