Get Adobe Flash player

Certes,  les résultats sont parlants.... peut-être un peu trop pour être pris comme tels sans aller humer les profondeurs de la manipulatrice de Nicolas Sarkozy.

Le 5 juin, Yann Arthus-Bertrand, Luc Besson, François-Henri Pinault lancent à l’échelle européenne le long-métrage « Home », à l’occasion de la Journée de l’environnement. Diffusion  simultanée au cinéma, sur le Web et sur l'une des chaines de télévision du service public France 2 ! Le 7 juin avait lieu les élections européennes. Et même, si France 2 affirme : « La date de diffusion de "Home" avait été arrêtée il y a un an pour être synchronisée dans plus de 100 pays sous prétexte de la "journée de l'environnement .» La déontologie voudrait que le CSA ou la direction de la chaîne différent sa diffusion...

On est en droit de se poser quelques questions sur le résultat de ces élections. Le député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca avait saisi le CSA par courrier avant la diffusion du film : « Sans en nier l'intérêt général, il n'en demeure pas moins que le discours et l'orientation de ce documentaire ne peuvent que favoriser de manière subliminale certaines listes en lice pour les élections européennes dont les thèmes sont l'essentiel de leur programme sinon leur fond de commerce », écrivait-il dans cette lettre adressée à Michel Boyon, le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel.  Et il poursuivait : « A moins de 48 heures du vote, cette diffusion doit être reportée sous peine d'interférer dans le choix des électeurs »...

Dans un communiqué, le CSA avait alors précisé que la date de diffusion du film avait été décidée il y a deux ans, avant le choix de la date du scrutin. Pour le CSA : « Cette diffusion mondiale n'a pas porté atteinte au principe du pluralisme ni à l'exigence d'équité qui s'impose aux médias audiovisuels en période électorale. »

En fait, ne s'agissait-il pas plutôt d'une manipulation de l'opinion public organisé par Nicolas Sarkozty visant à affaiblir le parti et l'ensemble de la gauche.

Corinne Lepage du modem estime que : « Cela a peut-être joué sur le scrutin parce qu'il y a 9 millions de gens qui l'ont regardé et que ce film n'a effectivement pas été montré dans les mêmes conditions en Angleterre ou en Allemagne pour cause d'élections... Nous savions depuis longtemps que ce film allait passer et il y avait tout à fait la possibilité de s'exprimer sur ce sujet. Nous ne l'avons pas fait. Tant pis. » a-t-elle déclaré sur France-Infos.

Les messages du film : quelques chiffres qui appellent  à un vote écolo le lendemain :
- 20% des hommes consomment plus de 80% des ressources de la planète. (GEO, PNU2007)
- Un milliard d’hommes n’ont pas accès à l’ potable. (Programme des Nations-Unis pour le développement 2006)
- Chaque année, 13 millions d’hectares de forêt disparaissent. (FAO 2005)
- La banquise a perdu 40% de son épaisseur en 40 ans. (NSDIC 2004)
La réaction du public ne se fait pas attendre.
Afin de nous déculpabiliser et nous donner bonne conscience, nous devons réagir et montrer que l'on reste vigilant et  actif. Votez écolo aux européennes, le lendemain  de cette diffusion, paraît être un commencement de solution pour une grande partie de l’opinion publique.

Le Président de la République, Nicolas  Sarkozy dénonce vivement cette controverse :
« je ne comprends pas qu'il y ait pu avoir la moindre polémique. S'il y a une mission pour le service public, c'est de faire comprendre les enjeux de l'environnement... S'il y a vraiment une mission pour le service public, c'est de faire comprendre à nos concitoyens les enjeux de l'environnement. Pardon, j'élargis un peu les énergies renouvelables, mais c'est vraiment capital.».

« C'est vrai qu'un film comme 'Home' a sensibilisé les gens » a réagi Daniel Cohn-Bendit, le chef de file de sur RTL. « Il y a une sensibilité écologique. Cette sensibilité a été aussi activée sûrement, ou réactivée, par un film comme "Home", c'est possible ».
La réponse de YANN ARTHUS-BERTRAND (réalisateur de « Home ») en interview sur la radio France-inter : « Mon film a certainement favorisé la liste "Europe écologie". Si j’ai contribué à faire voter écolo, j’en suis ravi. ». Tout est dit !
De la vraie propagande ? Le livre de Edward Bernays "Propaganda" est un véritable guide pratique démontrant comment manipuler l’opinion en démocratie. Ce livre expose cyniquement et sans détour les grands principes de la manipulation mentale de masse ou de ce que Bernays appelait la « fabrique du consentement ».
Comment faire élire un président ? Bernays assume pleinement ce constat : les choix des masses étant déterminants, ceux qui  viendront à les influencer détiendront réellement le pouvoir.
« La démocratie moderne implique une nouvelle forme de gouvernement, invisible : la propagande. Loin d'en faire la critique, l'auteur se propose d'en perfectionner et d'en systématiser les techniques à partir des acquis de la psychanalyse.Un document édifiant où l'on apprend que la propagande politique au XXe siècle n'est pas née dans les régimes totalitaires mais au cœur même de la démocratie libérale américaine ».

Voilà de quoi se faire une réelle opinion sur la désinformation et la réelle portée du mouvement Europe écologie : Réponse aux prochaines .

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

817 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci