Get Adobe Flash player

Nous souhaitons vraiment que cette municipalité trouve les moyens adéquats à une gestion saine tout en privilégiant le développement des structures municipales. Le constat actuel ne plaide malheureusement pas en leur faveur. En terme d’action, cette municipalité se complait, pour l’instant dans un immobilisme certain tout en essayant de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. En témoigne le dernier "Mieux vivre à " distribué dans les boites aux lettres.

Comme toujours  avec le tandem  Pérugini / Tardivet , il faut remettre les choses à leur place. Quant arrêteront-ils de prendre tous les cuersois dans leur globalité pour des débiles ?  Ce tandem se sert du journal municipal afin de propagande et de désinformation. Ainsi, à l'aide de croquis et de graphiques, il n'hésite pas à nous prendre pour des "couillons". Il faut que vous sachiez que cette municipalité refuse catégoriquement tout débat contradictoire avec des journalistes ou même l'opposition municipale, qu'elle ne maîtrise sûrement pas la dette de Cuers, et que tous les spécialistes financiers et politiques de tous bords s'accordent pour dénoncer l'incapacité de cette municipalité à gérer notre cité...

Certes, il y a un héritage négatif qui plombe pour un moment notre commune  au niveau de l'endettement, mais  Gérard avait annoncé pendant sa campagne des municipales que "cet endettement faisait partie d’une globale de restructuration de notre commune, mis en oeuvre volontairement, sur le plan économique et social" (on peut être d’accord ou non, c’est un autre problème). L’info était donc transparente au plus haut niveau et connue de tous.

Avec cette équipe,  contrairement au discours optimiste du Maire, Gilbert Pérugini, tenu dans la dernière revue municipale, Cuers s'enfonce un peu plus chaque jour dans le marasme social, économique, culturel et dans la désinformation.

Certes, une baisse ridicule des taux d’imposition a été votée. Malheureusement la suppression de l’abattement de 15% sur les bases d’imposition votée en conseil municipal, implique une forte augmentation de la taxe d’habitation.

Les chiffres cités de l'endettement sont une fois de plus tronqués, manipulés et  de 16 millions d'euros de dette on passe à 21 millions. Pour vous en convaincre, et connaître les vrais chiffres qui sont exactement en millions d'euros de 15 (M) 870 au 31 décembre 2007 et de     15 (M) 377 au 31 décembre 2008, il vous suffit de cliquer sur CE LIEN qui vous mène tout droit sur le site officiel de Bercy du ministère de l'économie.

Le graphique du désendettement de la commune (ci-contre) publié dans cette revue représente le summum du ridicule. Mais chiche.... Découpez-le et accrochez-le sur le mur de votre bureau et rendez-vous en 2014 en sachant qu'il est déjà tronqué au départ, on va très vite gagné 6 millions de moins d'endettement... Laissons au maire quelques mois, voir un à deux ans pour faire cette déclaration.

Pour vous faire votre propre opinion et lire cette revue, il vous suffit de cliquer sur la photo de la revue en haut de cet article.

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

404 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci