Get Adobe Flash player

Laurent Houdayer, Adjoint à l'Economie, a fait bande à part sur le vote du concernant la réhabilitation du jardin Suzanne Fournier.

Un budget avoisinant les 800 000 euros est prévu pour les travaux de réfection comprenant le jardin Fournier et l'aménagement de l'avenue Pothonier à .

Et c'est précisément sur ce projet que Laurent Houdayer est en désaccord avec sa propre majorité municipale UMP. Au cours du dernier conseil municipal, celui-ci a déclaré que dans l'état actuel des de notre   il ne pouvait voter pour ce budget. ....

D'autre part, Jean-Claude , conseiller municipal de l'opposition du groupe Duval est intervenu afin de signaler l'immaturité de ce projet, tant sur le plan financier, dont il estime le coût à plus d' un million d'euros, que sur les incohérences techniques de celui-ci. Voici un extrait de son intervention :
"Nous ne polémiquerons pas sur le prix qui nous parait excessif dans l’état actuel de nos finances (nous l’estimons aujourd’hui à bien plus du million d’euros) car même si subventions il y a,  nous devront en payer une partie. Aujourd'hui, je tiens à mettre l'accent sur :

1  les devis manquants. le cout de la démolition de l’immeuble (parcelle 843) a été pris en compte mais pas le cout de la consolidation des autres immeubles. On détruit un tiers du bloc.
le mobilier urbain, l’éclairage…. Et bien d’autres devis manquent à l’appel notamment celui du pont.

2 les incohérences : l’avenue Pothonier arrivera avec un angle de +- 100° directement sur le pont d’où danger pour les véhicules les sur ce pont qui formera un goulet. (il faudra donc agrandir le pont)

3 le danger ; pour les habitants de l’immeuble lorsqu’ils sortiront
Les viticulteurs qui devront sortir remorques et tracteurs en plein milieu du rond point
Il y a l’angle du pont et surtout deux points de cisaillement de la car plus de feux tricolores

Et enfin Mr le maire je vais parler d’un 4 eme point au conditionnel car nous n’avons pu le vérifier.
Les héritiers fournier nous ont contacté pour nous signaler que lors du legs sur un acte notarié Mme fournier aurait fait rajouter une clause indiquant que si le jardin était touché
par une construction (trottoir, route, parking….) il redeviendrait de fait en usufruit à ses héritiers."

A lire aussi...

Retour aux news...

 

404 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci