Get Adobe Flash player

Le maire de , UMP, a fait remettre à la présidente de l’association Orphéon, Françoise Trompette et à Georges Perpès une lettre de suspension de ses activités. « Nous vous confirmons notre décision de suspendre jusqu’à nouvel ordre toutes les activités de votre association ». Le déroulement de la saison de l'Abattoir se trouve de ce fait suspendu.

« Etant donné l’absence de réponse de monsieur le Procureur de la République suite à la plainte déposée par nos soins, nous vous confirmons notre décision de suspendre jusqu’à nouvel ordre toutes les activités de votre association », écrit le maire dans un courrier remis le 4 septembre par des policiers municipaux à la présidente d'Orphéon.

Gilbert avait suspendu « jusqu’en octobre », la programmation des spectacles de la saison de l’Abattoir.

Aujourd’hui, ce sont donc ces plaintes, toujours pas instruites, qui justifient selon le maire, la suspension des activités de l’association.

« Nous sommes d'ores et déjà, considérés comme coupable, avant même que la justice se prononce... Nous allons annoncer cela aux partenaires, car notre convention semble rompue et nos cours de théâtre supprimés. De même que la saison de l’Abattoir », a déclaré Françoise Trompette.

« Nous aimerions trouver une réponse juridique. Une convention qui n’a pas été dénoncée ne peut être cassée de la sorte, alors que nous n’avons même pas reçu de plainte personnelle. Nous voilà considérés comme des coupables... C’est insupportable. »...........D'autre part, le Prix Tartuffe à été décerné à l'association Orphéon.

Créé en 2004 par Orphéon - Bibliothèque de théâtre Armand-Gatti, l'Observatoire de la censure réunit des artistes, écrivains, éditeurs, programmateurs, bibliothécaires.
C'est un lieu de réflexion et d'information sur la censure et l'autocensure. Il décerne chaque année le Prix Tartuffe à un écrivain ou artiste victime de la censure, ou à un livre qui défend la liberté d’expression.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

917 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci