Get Adobe Flash player

« Cet été a été une période redoutable, une véritable traversée du désert », déclare Françoise Trompette, responsable de la compagnie Orphéon de . Ainsi que le craignait l’association, la municipalité ne lui a effectivement pas versé de subvention.
« Après la suspension de la programmation par le maire, nous nous en sommes tenus au fait que la convention entre l’association, la ville mais également d’autres partenaires tels que le Conseil général, la Région, l’Etat, n’a pas été dénoncée. Nous avons donc redémarré et en avons proposé une pour les mois d’octobre à décembre », poursuit Françoise Trompette. Des propositions qui demeurent à ce jour lettre morte puisque la mairie n’a pas daigné répondre.

Le maire de Cuers, Gilbert Pérugini et sa municipalité peuvent ne pas apprécier ce que propose Orphéon, mais la liberté d’expression doit exister.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

473 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci