Get Adobe Flash player

Municipales-2014Denis Raybaud, Président de l’association « Vis ta ville » et conseiller municipal des verts, avait annoncé en octobre dernier, dans un courrier diffusé par mail,  puis sur leur site web, son alliance, aux prochaines municipales, avec , du groupe « ensemble » conseiller municipal de la gauche plurielle et ancien Maire de (voir notre article du 30 octobre ici), Cet accord constituait un retournement à 180 degrés de la politique qu'il avait toujours menée à l'encontre de Gérard Cabri.

Aujourd'hui, coup de théâtre et nouveau rebondissement. Cette alliance n'aura tenu qu'un petit mois. Denis raybaud, vient d'annoncer, par la voix officielle du bureau de l'association qu'il préside, vis ta ville que : "Malgré tous les efforts déployés depuis de nombreux mois, il est évident que la constitution d'une liste de large rassemblement des et de progrès apparaît aujourd'hui impossible, comme en mars 2008 »

Pourtant, comme le souligne le conseiller des verts, Denis raybaud : "Dans le cadre de la préparation des élections , un travail considérable a été entrepris avec l'association Cuers Ensemble et les échanges ont été particulièrement fructueux dans le seul but de servir les intérêts de la commune" - Il n'aura donc fallu qu'un mois pour réduire à néant les efforts des uns et des autres pour aboutir à une éventuelle union des différents courants de la Gauche plurielle cuersoise.

Que s'est-il donc passé pour que Denis Raybaud retourne une nouvelle fois sa veste ? Quoiqu'il en soit le Président de VTV annonce que son association ne participera pas aux prochaines municipales, soulignant : "cette situation ubuesque comme en 2008"

Justement, en 2008, la Gauche était partie divisée avec deux listes, celle du Parti avec Robert et celle de la Gauche plurielle sortante avec Gérard Cabri. Aucun accord n'avait pu être conclu entre les deux hommes au second tour des municipales, conduisant ainsi la liste UMP de Gilbert Pérugini à la victoire malgré une majorité relative de 1 888 voix soit 38,75 % pour 5 032 votants.

Il semblerait, donc, que la "situation ubuesque identique à 2008 » dont nous fait part Denis Raybaud corresponde à la même configuration, avec au minimum deux listes de Gauche dans les starting blocks des municipales 2014, celle de Gérard Cabri pour la gauche plurielle et celle de Robert Daumas pour le PS. A moins qu'un troisième homme issu du Front de gauche vienne s'ajouter au choix des électeurs de gauche, en la personne de Jean-Marie Bernardi,  ancien candidat à la 4ème circonscription du aux dernières législatives.

Ces distensions politiques locales interviennent alors que, sur le plan national, le gouvernement de Gauche conduit par François Hollande est majoritairement critiqué par l'opinion publique. Compte tenu de ces états de faits, la victoire d'une liste de Gauche, en Mars 2014, paraît compromise, voir improbable dans ces conditions.

Un peu d'histoire : Afin de vous aider à comprendre pourquoi, en 2013, la Gauche cuersoise n'arrive toujours pas à se trouver une identité, nous vous proposons notre enquête très complète sur les raisons de la division de cette Gauche.  Cette enquête  que j'ai mené en 2008, vous dévoile toutes les coulisses de la gauche, les manigances et les rancœurs des dernières cuersoises en 2008.

La conclusion de cette enquête était celle-ci : "Dernière hypothèse et non des moindres..., l'histoire étant un perpétuel recommencement dans lequel, malheureusement, les actions passées ne servent pas de leçon aux différents acteurs et bien que sachant que l'union fait la force et que la désunion la divise...... Il se pourrait bien que l'on se retrouve encore, à droite comme à gauche, à cause de luttes intestines, de pouvoir et de rancœurs, avec plusieurs listes de même idéologie politique.... et concurrentes..... "

Pour accéder à notre enquête qui se lit comme un roman, cliquez ici...

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1065 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci