Get Adobe Flash player

Michel Pineau, Secrétaire Fédéral chargé de la communication au sein de la Fédération Varoise du PS., Conseiller municipal PS de Cogolin, a osé dire dans la lettre varoise de soutien à la Motion E (voir plus bas)
"... Sur les solutions -et c’est heureux- nous faisons tous partie de la même famille : . Nombre de nos propositions convergent. Nous sommes convaincus que les fossés infranchissables que certains se plaisent à dépeindre sont très faciles à combler et que les socialistes sont plus unis qu’ils ne le croient.
Nous pourrons déjà considérer que Reims est une réussite si notre unité fondamentale y apparaît au grand jour et vient démentir les bonnes âmes qui prêchent la scission ou l’explosion du PS..."

Il ajoute : " ...Le danger qui menace notre parti : la glaciation, le lâche confort du statu quo. L’immobilisme nous serait fatal : changer ou mourir, cette est plus que jamais d’actualité.".

Pourtant, en mai dernier, il écrivait :" Et si l’on profitait du congrès du PS pour guérir enfin notre parti du syndrome du pouvoir...Concrètement et pour ce qui concerne la fédération du , il est donc urgent de mettre en place, une véritable équipe fédérale, disponible, motivée, porteuse d’un vrai projet de fonctionnement, aux responsabilités clairement identifiées et surtout dépassant tous les clivages. C’est à ce prix seulement que nous pourrons commencer à redonner confiance aux militants aux sympathisants et à reconquérir le cœur des Varois !.........
Nos responsables, à tous les échelons, semblent en effet plus souvent animés par la concurrence qu’ils se font entre eux pour asseoir leurs potentats ou en conquérir de nouveaux… que par la volonté d’être à l’écoute des citoyens.
Ce syndrome du pouvoir, qui affecte aussi bien les candidats à la magistrature suprême que de simples aspirants aux mandats locaux les plus modestes, sclérose littéralement les rouages et le fonctionnement du parti socialiste, empêtré ainsi, dans des querelles partisanes et des calculs d’appareil.
Cet enfermement sur soi est préjudiciable aux valeurs d’humanisme et de solidarité que nous sommes censés défendre, puisque beaucoup de Français et notamment les , même s’ils votent encore pour nous, avouent ne plus se reconnaître dans le parti socialiste...".

Si le PS balaie devant sa porte, peut-être qu'un avenir se dégage enfin pour ce parti. Mais il faudrait commencer par la Fédération varoise du PS dont Michel Pineau fait parti et la section locale PS de , entre autres sections, qui refuse toute explication démocratique sur ce sujet.

La Motion E intitulée “fiers d’être socialistes”, portée par Gérard Collomb et Ségolène Royal fait partie des six motions qui se disputent la première place des votes des militants socialistes lors du congrés de Reims du PS le 6 novembre prochain. Cette motion soutenue par la fédération varoise du PS propose, entre autres, de “donner une vraie priorité budgétaire à la recherche publique” tout en soutenant la recherche privée “par des mesures fiscales, et par l’élimination des barrières qui empêchent le dialogue avec les laboratoires publics.” Autre proposition qui risque de faire parler d’elle : l’intégration des “grandes écoles aux universités, pour mettre fin au système à deux vitesses que nous connaissons et augmenter sensiblement le budget de l’enseignement supérieur.”

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

620 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci