Get Adobe Flash player
  • Si Jean-Claude Nourikian a créé officiellement son groupe "l'" en octobre 2010,  la création du groupe "vis ta ville" de  ne date que de juillet 2011. Pourtant ce dernier figure dans la rubrique "libre expression" alors que l'on note l'absence du groupe "".  Explications :

"C'est la justice qui va se déterminer... cela nous met en porte-à-faux par rapport à l'équipe de Denis Raybaud qui vient de se créer, car nous sommes sur le terrain depuis plus longtemps... on les fait passer avant et, politiquement, ces gens-là reprennent l'avantage sur nous, c'est un déficit en terme d'image, ce qui est voulu par l'actuelle municipalité bien que je me réjouisse pour l'équipe de Denis Raybaud." C'est en ces termes que Jean-Claude Nourikian a réagit à notre micro au cours d'une interview vidéo que vous pourrez visionner dans son intégralité très prochainement.  Ecoutons sa réaction.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 - D : 1 mn 35s

Dans le journal de la municipalité « mieux vivre à , on trouve toujours (par obligation) la rubrique « libre expression  » qui donne la parole aux groupes d’opposition municipale. Jusqu'à aujourd'hui, trois groupes se partageaient cette page divisée en 3 colonnes. En effet, la municipalité est tenue de respecter et de  faire part des opinions de l’opposition. Mais ces groupes figurants dans ce journal étaient basés sur les résultats des dernières de 2008. Contrairement aux affirmations du premier adjoint et à ce que nous écrivions dans un article du 10 juin dernier,  la municipalité doit, dans une certaine mesure, tenir compte de l’évolution et des scissions pouvant intervenir dans ces groupes au cours du mandat municipal, soit 6 ans. Si, en 2008, cuers partait avec trois groupes d’opposition, aujourd’hui, on en compte cinq. Cela s’explique par la scission de deux groupes d’opposition, le groupe Duval et le groupe cuers oxygène (voir l'image ci-contre).

Si Jean-Claude Nourikian a créé officiellement son groupe "l'alternative" en octobre 2010,  la création du groupe "vis ta ville" de Denis Raybaud ne date que de juillet 2011. Pourtant ce dernier figure dans la rubrique "libre expression" alors que l'on note l'absence du groupe "l'alternative". Un manquement à l'exercice de liberté d'expression et une manipulation menée par Jacques Tardivet, 1er adjoint, tendant, ainsi, à tenir dans l'ombre un groupe d'opposition qui ne cesse de monter dans l'opinion cuersoise en défiant ouvertement la municipalité actuelle par des propositions cohérentes face à une inertie affligeante.

D'autre part, dans cette rubrique "libre expression" parue dans le dernier bulletin municipal, si les quatre groupes d'opposition y figurent, leurs noms de groupe et leurs spécificités ne sont pas mentionnés ... ce qui va dérouter plus d'un lecteur cuersois !

Pierre Bégliomini - Journaliste

A lire aussi...

Retour aux news...

 

928 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci