Get Adobe Flash player

Lors d’une conférence de presse, le président de la région a plaidé pour l’instauration d’une simple ligne ferroviaire reliant Nice à Marseille. Michel Vauzelle, le président de la région Paca, a annoncé sa volonté de ne pas abandonner complètement le projet de reliant Nice à Marseille.

L'élu souhaite donner un second souffle au réseau ferroviaire "qui date du XIXe siècle, nous ne pourrons bientôt plus y faire passer un TER ou un de plus" dans une région qu'il juge "au bord de la thrombose". "Sans la création d’une nouvelle voie de chemin de fer, c’est l’asphyxie assurée de notre région" prédit Michel Vauzelle, mais "On n’est pas obligé d’y battre des records de vitesse" admet-il.

La LGV pourrait donc se muer en simple liaison ferroviaire. Le président de la région Paca a d'ores et déjà écrit au Premier ministre, et s'est entretenu avec le ministre des transports Frédéric Cuvillier qui "doit venir début novembre dans la région avec un message à délivrer".

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM
Source: ville-rail-transports.com

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1220 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci