Get Adobe Flash player
insecurite

Plus d'effectifs pour plus de sécurité ?

Suite à notre article (lire ici) sur la recrudescence de l' à avec plusieurs cambriolages en série ces derniers jours, nos internautes s'inquiètent, notamment Yvon qui nous écrit : "Ça devient terriblement inquiétant. comment faire, mettre des alarmes, ne plus oser quitter sa maison, monter la garde dans son magasin la nuit et le comble, c'est que notre ancienne municipalité a laissé partir la gendarmerie à soi-disant par manque de terrain ??? foutaise ; par ces temps d'insécurité, une gendarmerie dans sa ville c'est une pépite d'or. Le maire de Pierrefeu a sauté sur l'occasion. Alors maintenant il va falloir se résoudre à mettre des caméras de vidéo surveillance dans tous les points stratégiques. Monsieur le Maire il va falloir réagir !!!! rien que dans mon lotissement 5 maisons sur 11 ont été cambriolées. Attention aux bavures et aux réactions des propriétaires ; comme maintenant c'est la victime qui est fautive face aux malfrats, il faut s'attendre à une catastrophe."

Le Président de l'équipe "" nous a envoyé le courrier qui suit :

3 commerces du centre ville, pas moins de 5 établissements industriels et de loisirs, tel est le bilan provisoire de la semaine du 18 au 24 Février et ce n'est peut être pas fini. Cela fait suite aux faits déjà recensé déjà les mois précédents.
L'inquiétude commence à envahir CUERS, aussi le CILQ a-t-il décidé de procéder à une enquête sur ces faits et dénombrer le nombre de cas s'étant déjà produits les mois précédents.
A partir de la semaine à venir, des affiches seront apposées un peu partout en ville et surtout dans les commerces, enjoignant les victimes de ces derniers mois à se faire connaitre (Deux adresses Mail et téléphoniques seront portées sur ces affiches).
L'intérêt de cette démarche est d'obtenir le plus de témoignages possibles afin de constituer un dossier solide qui sera présenté aux autorités Municipales et aux forces de l'ordre afin que celles-ci  mettent en place les moyens nécessaires pour faire cesser ces agressions.
Il ne faut pas minimiser le cout financier et psychologique que subissent les victimes, leurs difficultés à surmonter le choc créé par un , les démarches administratives (Porter plainte, les assurances, la remise en état des locaux, la reconstitution des matériels et produits volés, dans certains cas les pertes d'exploitation dues à la fermeture provisoire des établissements recevant le public etc.).
Nul n'est à l'abri d'une telle mésaventure, interrogées, les victimes se disent toutes, abasourdies par la soudaineté de l'évènement tout en se demandant pour quelles raisons elles ont été choisies par ce coup du destin.  
Cuersoise, Cuersois, mobilisez vous et dite non à cette insécurité en incitant les pouvoirs Publics à renforcer la vigilance.
Le cambriolage laisse des traces dévastatrices et même si il n'y a pas eu atteinte aux personnes, c'est un viol de votre vie intime.
N'oubliez pas de prendre toutes les précautions, même si vous ne vous absentez de votre domicile que pour quelques minutes. En cas de longues absences, prévenez vos connaissances, vos voisins et la Municipale. N'oubliez jamais qu'une alarme n'a d'efficacité que le temps que le cambrioleur mettra à la débrancher.

L'avis de la Rédaction :  Force est de constater que face à cette vague d'insécurité manifeste depuis quelques mois dans Cuers, le Maire, Gilbert ne communique point. Un silence total qui sème un certain trouble et désarroi dans la inquiète. il faudrait organiser un débat public de concertation avec la au moins, et, au plus, renforcer les effectifs de la police municipale qui comptent seulement 11 agents pour une ville de 12 000 habitants. Ce serait déjà un commencement. Certes, il existe bien "Le CLSPD"  depuis 2012, l’organe de concertation à l’échelle communale sur les priorités de la lutte contre l’insécurité et la prévention de la délinquance, autour desquelles doivent se mobiliser les partenaires publics et privés concernés. Malheureusement celui-ci présidé par le Maire de Cuers a une utilité toute théorique.  Une autre action de la municipalité, toute aussi inefficace, avec la mise en place quotidienne d'une patrouille mobile pédestre de sécurité dédiée aux prises de contact direct avec les riverains. Son objectif : contribuer à la lutte contre les incivilités ! Et ce ne sont pas les 6 caméras réparties sur l’espace public  dont le visionnage est aléatoire qui font diminuer les cambriolages des maisons et des commerces. Rappelons que Cuers devrait accueillir au moins 3 000 habitants supplémentaires d’ici 2020 et dépasser ainsi les 13 000 à 15 000 habitants absorbés par tous les programmes immobiliers lancés par les municipalités de Guy Guigou et de Gilbert Pérugini. Alors que la municipalité de Gilbert Pérugini fait la sourde oreille aujourd'hui, qu'en sera-t-il demain avec l'inflation galopante de la population. D'autre part, récemment dans un article du quotidien -matin, Gilbert Pérugini se vante de construire "des centaines de logements sociaux"  si tel est le cas, cet afflux subit de logements sociaux ne risque-t-il pas de rompre un certain équilibre de la population face à cette intégration précipitée et abusive et  ainsi de mettre les habitants devant un écueil de responsabilité des élus susceptible d'amplifier l'insécurité dans Cuers ?

A lire sur le même sujet :
Var – Cuers : Hier matin, une effraction aurait pu mal tourner – Attention, recrudescence des cambriolages en pleine journée

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1908 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci