Get Adobe Flash player
la Barre de Cuers

la Barre de

Jean-Luc, 56 ans, randonneur, nous pose la question qui fâche sur le domaine des * et nous le remercions pour sa perspicacité : "A force de me balader dans le très beau patrimoine naturel de la campagne Cuersoise, je me pose des questions sur certaines constructions qui ont poussé et qui me paraissent illicites, mais je peux me tromper. C'est pourquoi, je me permet de faire appel à votre Rédaction afin de m'éclaircir. Je concentrerai ma question sur le Domaine classé des Barres de Cuers, bien que d'autres lieux semblent aussi concernés. Au détour de ma dernière randonnée, au fond des Barres de Cuers, sur la piste "T101" pour être précis, nous avons eu l'impression, avec mes amis, de traverser une route bordée de maisons avec toutes les commodités...  Les Barres de Cuers ne sont-elles pas pourtant classées et inconstructibles... Est-ce normal.»

La réponse de notre Rédaction : La normalité ne prévaut malheureusement pas en matière de règles d' à Cuers comme ailleurs. Il suffit de se pencher sur la triste Affaire (lire nos différents articles) pour s'en rendre compte. En ce qui  concerne les Barres de Cuers et plus précisément le chemin T101, il y a, effectivement, un très grave problème d'urbanisation illégale de cette zone pourtant inconstructible. D'autant plus grave qu'aucune mesure coercitive n'est prise à l'encontre des fraudeurs par les différents services de l'Etat en charge de ce barres-de-cuersdossier pourtant connu des différentes administrations. Pire, depuis quelques mois ces véritables maisons d'habitation, de plus de 100 m2 pour certaines, figurent officiellement sur le plan cadastral de la commune en toute légalité sans pour autant prétendre à une quelconque légitimité puisque la Barre de Cuers est bien une zone inconstructible. D'autre part, vous avez certainement remarqué, au détour de votre randonnée sur le chemin T101, clôtures,  portails, forages illégaux,  zones défrichées prêtent à recevoir de nouvelles constructions et routes tracées au tractopelle à travers la forêt.

plan cadastral

Une partie du plan cadastral 2012 officialisant, au niveau du cadastre les

Concernant la classification des Barres de Cuers, nous sommes allés interroger le Président de l'Association des "Amis de la Barre de Cuers" Thierry Labusssière : "la Barre de Cuers est un site régional unique, sauvage, d'abondance multiple au niveau de la faune, de la flore et de la richesse géologique. Ce site devrait être prochainement classé, suite à une demande conjointe d'associations et des communes de Cuers, Belgentier, Rocbaron, Méounes et Néoules, après l'avis favorable émis par la préfecture. Le classement au titre des sites, à l'étude depuis 2008,  est le seul à pouvoir offrir les garanties d'une protection pérenne et cohérente, le classement actuel en zone naturelle (ZNIEFF) du plan d'occupation des sols et du plan local d'urbanisme n'offre aucune garantie contre la pression urbaine, les dégradations multiples dues aux décharges sauvages engendrant la pollution de la nappe phréatique et des sources, la sur les pistes, les pillages géologiques et enfin les constructions anarchiques et illégales . Les personnes intéressées par la protection de la Barre de Cuers et de son site  peuvent me joindre au 06.31.17.18.17

constructions-illegalesEn illustration, nous vous présentons les différentes habitations construites aux abords du chemin T101 au cœur des Barres de Cuers.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

*A l'Est du Gapeau, faisant pendant à la forêt de Morières, la Barre de Cuers domine la plaine de Cuers, ouverte largement vers Hyères et les îles d'Or. Elle est constituée de marnes calcaires datant du Jurassique (Lias) et surplombe les affleurements permiens (nord de Cuers) qui séparent la Provence calcaire de la Provence cristalline (les Maures). La végétation du plateau est constituée de chêne vert, blanc, et pin d'Alep; dans les zones dégradées croissent chêne kermès et ciste cotonneux, genévrier (commun et cade),aphyllante de Montpellier.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

2848 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci