Get Adobe Flash player

Poussé par son premier adjoint, Jacques Tardivet, qui détient la Direction de la communication de la ville de , le Maire de , Gilbert Pérugini (ump) ne souhaite pas présenter ses voeux 2010 aux cuersois au cours d'une cérémonie officielle des vœux à la , comme cela  s'est toujours fait depuis plus de quarante ans. Les motifs exposés font référence à la dette financière de la commune : « Cette réunion concernait environ trois cents personnes sur les dix mille que compte la commune. de plus, elle revenait à 9 000 euros. À l'heure où n'avons de cesse de prôner des économies tous azimuts, cette somme est considérable. J'ai préféré faire distribuer dans les boîtes aux lettres quelque 5 000 dépliants dont le coût avoisine les 600 euros. » a déclaré Gilbert Pérugini au quotidien local -matin....

Pour Gérard , ancien Maire de Cuers de l'Union de La Gauche : «Les considérations financières et économiques sont des prétextes démagogiques pour ne pas avoir à expliquer l' atonie municipale aux cuersois. M. Le Maire aurait pu présenter ses vœux et ceux de son équipe à la population lors d’une réunion publique des plus simples et des plus modestes. Les Cuersoises et les Cuersois ont droit à cet échange, à ce moment convivial de démocratie et si Monsieur Le Maire et ses Elus recherchaient quelques pour agrémenter un buffet, ils pourraient toujours faire appel à une toute petite partie de l’augmentation des indemnités des Elus qu’ils se sont votée et qui représente un coût annuel pour la collectivité d’environ 15 000 €. »

Jean-Claude , conseiller municipal d'opposition et responsable du groupe  d'opposition Nourikian garde tout son humour : « En refusant cette cérémonie des voeux aux cuersois, le Maire affame son électorat. Bravo! Mr  le Maire pour cette courageuse décision qui nous évite un monologue formaté et insipide que nous connaissons déjà et qui permet à la dette communale de ne pas ”exploser”. Pourquoi courageuse ? car votre électorat,  déjà très remonté par les augmentations de la taxe d’habitation et vos promesses non tenues, ne va surement pas apprécié de rester ventre vide. Personnellement j’ai renoncé après deux années, d’approcher le buffet qui clôture les voeux du Maire. D’autant plus que vous n’avez que 2 minutes, montre en main,  dès la fin de l’allocution du Maire pour réussir votre passage. Après tout est nettoyé et vos efforts ont été vains. »

Notre analyse:
les vraies raisons de cette annulation : Le manque de courage du tandem Tardivet/Pérugini est sans doute à  l'origine de cette décision. En effet, la peur du camouflet public, des sifflements et des hurlements de la population cuersoise pendant cette cérémonie a sans doute fait reculer cette équipe municipale qui mène une politique d'austérité qui vise surtout les plus défavorisés : Suppression des fournitures scolaires, diminution de l’aide communale pour les transports scolaires, augmentation des impôts locaux ...

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

399 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci