Get Adobe Flash player

Avant tout destiné à tous ceux et celles que le web et l'ordinateur repoussent, Le "coriorico" est une publication papier distribuée dans les boites aux lettres des cuersois par le groupe d'opposition "" représenté au conseil municipal par Jean-Claude Nourikian et . La version numérisée est accessible directement en cliquant sur la photo du journal ci-contre.

Ainsi, Vous apprendrez que désormais, (mais tous nos internautes le savent déjà, voir notre article du 4 décembre 2009) Philippe Duval, tout en présentant ses voeux aux cuersois, cède sa place à jean-Claude Nourikian : "Permettez-moi enfin de vous présenter, à l’aube de cette nouvelle année 2010 tous mes vœux pour que vos souhaits les plus personnels se réalisent. Puisse aussi notre village retrouver au fil des années la sérénité et la qualité de vie que nous espérons tous, pour nous et pour nos enfants... C’est  donc  à  contrecœur mais  avec  le  sens  des  responsabilités... que  je  ne  peux  plus assurer raisonnablement la représentativité de notre équipe au sein du village. Même si, par ailleurs, je continuerai à siéger au Conseil Municipal j’ai décidé de passer la main sur mon  rôle  de  chef  de  file. J’ai  donc  demandé  officiellement  au Maire d’identifier désormais  Jean-Claude Nourikian  comme  notre  chef  de  file  au  conseil municipal. Je pense qu’il s’agit d’une bonne formule dans le sens où les Cuersois ne chercheront plus un chef de  file de  l’opposition  trop  loin de  la vie du village mais pourront  se  tourner vers  Jean-Claude qui,  lui, est  en  revanche  toujours  très présent. C’est d’ailleurs pour moi  l’occasion de rendre un hommage appuyé au  travail qu’il  fournit sur  les dossiers du village ainsi qu’à la fidélité dont il a fait preuve à mon égard depuis les nombreuses années où il a été l’un des pionniers de notre action politique."

Nous retrouvons aussi dans ce numéro 5, les décisions du dernier , mais commentées par l'équipe du coriorico, ce qui ne manque pas de donner un certain relief à celles-ci.

Nous avons retenu les critiques sur les "non voeux du maire aux cuersois" : "Les  vœux  du  maire  à  la   viennent d’être annulés, car ils coûtent trop  chers  (9000€).  Dommage  que personne de son entourage ne lui ai dit que  l’on  pouvait  souhaiter  les vœux sans un somptueux buffet Si  l’on  s’en  tient au  souci d’ était-il  judicieux  de  dépenser  600 euros  pour envoyer 5000 dépliants qui vont  à  la  poubelle  dès  ouverture ? Ou n’est-ce  qu’un  prétexte  pour ne  pas affronter  en  face  la  déception  et  la colère des cuersois ?"

Au sommaire de ce journal : L'éditorial de Philippe Duval - Le coin des CILQ avec la Réorganisation des CILQ - La Bigue : Réponse du Tribunal Administratif - L’ - Les vœux de l’équipe -  Le mot de Gégé -  Restaurant : Note salée  - En bref : toujours pareil - Le saviez-vous - Défibrillateur - Il a osé dire ! - Éco composteurs - Trébaudels/Pouverine - - Taxe d’habitation -Les vrais chiffres - Pétition.

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

954 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci