Get Adobe Flash player

Jean-Claude , directeur de publication du Coriorico et conseiller municipal , et son équipe du groupe "" travaille sans relâche pour les cuersois à en juger par les articles de ce numéro 10 riche en péripéties cuersoises.

Au sommaire :

-  LA PÉTITION POUR L’AMÉLIORATION DES SERVICES DE LA POSTE A -COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU 22 MARS

-  AMÉNAGEMENT JARDIN SUZANNE FOURNIER  : APPEL AUX VOLONTAIRES

-  DOSSIERS CILQ DE CUERS

-   TRANSPORTS SCOLAIRES A CUERS

-  PHOTOVOLTAIQUE A LA CUERSOISE

-  DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

- RESTRUCTURATION DU GYMNASE

-  LA SAGA DES GUARRIGUES

-  L’HOMME INVISIBLE !

-  LE DEBAT D'ORIENTATION BUDGETAIRE

-  LE PUY DES FADAS

Nous avons surtout retenu l'article sur le Contrat de l'eau avec la SEERC .

"Sur le Coriorico Nº9 de Janvier, Jean-Claude Nourikian dénonçait  dans le contrat de délégation de service public de l’eau potable et assainissement, que M. le maire a passé avec la SEERC, de nombreuses erreurs le rendant non conforme. Le 14 janvier,  , conseiller municipal  d’opposition (Europe Ecologie-Les Verts), a attiré l’attention  de  M.  Le  Préfet  sur l’article 33 du contrat qui comporte une formule de révision des tarifs erronée. Cette erreur remet en cause le principe d’intangibilité de l’offre. En réponse, M. le Préfet à demandé à M. le Maire de procéder à la rectification nécessaire par délibération en conseil municipal. (Source Site cuers.écologie.fr). Solution la plus simple mais fragile sur le plan juridique. Pour ce qui nous concerne, nous préférons l’arrangement  proposé, par le Préfet, plutôt que de mettre la commune dans une   situation  périlleuse  en  obtenant  par  voie  de  justice que ce contrat soit annulé. Il se peut dès lors que les élus de la majorité municipale qui avaient applaudi et s’étaient congratulés lors de la présentation du contrat, sans avoir ouvert une seule fois ce dossier, commencent enfin à prendre conscience du contenu ‘’Toxique’’ de ce contrat qu’ils ont approuvé."

Comme on peut s'en rendre compte l'opposition de Jean-Claude Nourikian joue son rôle et veille ainsi au bien fondé des contrats présents et avenirs passés par la municipalité avec des délégations de services public ou des sociétés civiles.

Bonne lecture

Pierre Bégliomini - Journaliste

A lire aussi...

Retour aux news...

 

946 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci