Get Adobe Flash player

"Il va sans dire que les communistes sont bien entendu réticents à l’idée de rassemblements sans étiquettes, sans odeur, sans saveur, sans conviction qui pourraient accréditer l’idée qu’on peut faire de la politique dans l’intérêt collectif, assis entre deux chaises... Guy en a fait la démonstration, il a, à , travaillé sans relâche aux conditions du Rassemblement sur des valeurs claires et limpides" a déclaré Le communiste membre du groupe d'opposition de Gérard "Cuers ensemble".

jcnourikian maireReste à savoir si ces déclarations (écrites sur le blog de la cellule cuersoise / Jacques Duclos) sont faites en son nom ou s'il est le porte-parole du groupe d'opposition de gauche "Cuers ensemble". Car l'enjeu est de taille. Paul Garnier vient, d'un coup, de fermer la porte à toute possibilité d'entente raisonable avec le groupe sans étiquette de Jean-Claude Nourikian dont plusieurs membres sont de sensibilité de gauche. Et partir à la bataille de la reconquête de la municipalité en troupes dispersées renforce obligatoirement l'adversaire, en l'occurence le tamdem Tardivet/Perrugini actuellement en place.

Rappelons que le groupe "Cuers ensemble", qui se qualifie lui-même "de rassemblement des et de progrès" dont le tête de liste est , homme de gauche sans étiquette et le groupe "Cuers oxygène" étiquetté parti de Robert Daumas, socialiste encarté, se sont rencontrés dernièrement à l'initiative de Gérard Cabri afin de jeter les bases d'une possible approche entre groupes de gauche. (lire notre article du 10 mars dernier). A ce sujet, Paul Garnier nous a déclaré, au cours d'un entretien téléphonique, qu'il n'avait jamais envisagé de faire, à nouveau, équipe avec le chef de file actuel des socialistes cuersois Robert Daumas : "Nous pensons qu’il est de notre responsabilité de travailler dans le respect de nos valeurs et de nos convictions au rassemblement des forces de gauche et de progrès." a -t-il déclaré sur le blog du PCF de Cuers.

Pour Jean-Claude Nourikian : "En substance soit l’on s’intègre dans un courant de pensée unique (le leur de préférence) soit on est rien. Il s’agissait donc bien dans l’esprit de certains d’une intégration de notre groupe pour renforcer leurs chances de reprendre la mairie et d’y assoir leur candidat. Il faudra tout de même que M. Garnier nous explique ce qu’il pense dès lors de la position de M. Cabri qui se dit de gauche (c’est vaste) mais sans étiquette, preuve qu’à gauche l’on peut être assis entre plusieurs chaises… Nous prenons donc acte de ce texte qui exprime, clairement et définitivement, une impossible intéropérabilité entre nos deux groupes."

Pierre Bégliomini - journaliste - Rédacteur

Faites un don à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1056 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci