Get Adobe Flash player

Malgré ses déclarations faites au cours de l'interview du 4 décembre 2009 qu'il  avait accordé à notre rédaction de "ma-ville-de-.com", Philippe Duval n'a pas su tenir ses engagements pris au sein de son groupe, estime Jean-Claude qui avait été, alors, nommé officiellement leader du groupe Duval par Philippe Duval lui-même. Je vous propose d'écouter un extrait de cet interview :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

- D : 1'36''

Ce matin, nous avons joint jean-Claude Nourikian afin de lui demander des explications sur ce divorce, ainsi que ses implications sur son groupe d'opposition :

Pierre Bégliomini : " Jean-Claude Nourikian, votre dernière intervention sur notre site d'informations remonte justement à cet interview dont nous venons d'écouter un extrait, le partage des rôles au sein du groupe semblait bien établi entre vous et Philippe Duval, que s'est il donc passé pour que vous en arriviez à un divorce total ? "

Jean-Claude Nourikian : "Il y a quelques mois Monsieur Duval me demandait, effectivement, officiellement, de le remplacer à la tête du groupe qu’il représentait, sans pour autant quitter ce dernier. La cause étant que ses engagements professionnels l’empêchaient d’assumer pleinement ses fonctions à la tête du groupe et auprès des Cuersois. Aujourd’hui, les membres de ce groupe et moi-même constatons que ses dits engagements ne l’empêchent pas de réaliser des actions seul et de prendre position sur des délibérations sans concertation avec les membres de l’équipe et cela depuis des mois."

Pierre Bégliomini : " J'ai effectivement constaté, des divergences de votes concernant plusieurs délibérations dans divers conseils municipaux entre vous et Philippe Duval. Vous voulez dire que votre vote est toujours  le fait d'une concertation entre les membres de votre groupe, tandis que Philippe Duval se la joue en solo, finalement"

Jean-Claude Nourikian : "Tout à fait. de plus, ses interventions au sein des divers conseils municipaux  semblent être une manœuvre de rapprochement avec le groupe majoritaire de Gilbert avec en ligne de mire les Municipales de 2014. D'autre part, ses inteventions ne reflètent en rien l’esprit initial de notre action."

Pierre Bégliomini : " Dans ce contexte, qui divorce de l'autre ?"

Jean-Claude Nourikian : "Cette situation ne peut perdurer éternellement, aussi la plupart des membres de notre groupe d'opposition  ont quitté  "l’ 2007 " qui soutenait Monsieur Duval et qui est représenté au sein du conseil municipal sous l'intitulé " liste Duval" avec comme conseillers municipaux Monsieur Duval et moi-même."

Pierre Bégliomini : " Voulez-vous dire que vous ne cautionnez pas les propos de Philippe Duval lors des conseils municpaux parce que celui-ci trahit ses électeurs de part ses positions et concrètement sur le terrain, comment cela se traduit-il auprès de votre représentation au sein des conseils municipaux ,""

Jean-Claude Nourikian : " Nous venons de créer "l’association L’". qui reprend totalement les idées pour lesquelles nous avons été élus et pour lesquelles nous nous battons au sein du conseil municipal. c'est en tant que conseiller municipal de ce groupe que je reste élu ".

Pierre Bégliomini : " Philippe Duval garde donc ses prérogatives du groupe "Duval"

Jean-Claude Nourikian : " Tout à fait, je fais sécession, afin de conserver notre crédibilité auprès des cuersois qui m'ont élu. Quant à Monsieur Duval, il conserve ses prérogatives d’élu de la liste Duval avec sa place de conseiller municipal et sa possibilité d’inscrire des textes dans le bulletin municipal ‘’Mieux vivre à Cuers’’ en tant que tête de " liste Duval " qui n'est donc plus représentative de notre groupe d'opposition "".

Pierre Bégliomini : " De ce fait, vous perdez toute représentation médiatique sur le bulletin municipal "Mieux vivre à Cuers ? ".

Jean-Claude Nourikian : " Pour notre part, nos idées et nos textes sont relayés par le journal et notre site internet du même nom et seront portés au conseil municipal par moi-même au sein des divers conseils municipaux".

Propos recueillis par Pierre Bégliomini - journaliste free lance et rédacteur de "ma .com"

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1149 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci