Get Adobe Flash player

Aujourd’hui, se définit comme “Référent Local d’Europe Ecologie” et signe en tant que “Conseiller municipal Verts / Europe Ecologie.” Second conseiller municipal du groupe d’opposition “ oxygène", Denis Raybaud souhaite se démarquer par rapport à la pensée de son premier conseiller municipal Robert en créant son propre groupe “Cuers écologie”, mais en restant au sein de l'association "Cuers oxygène". Une situation qui nous semble quelque peu ambigüe et qui méritait quelques éclaircissements. Denis Raybaud à accepter de répondre à mes questions.

Pierre Bégliomini : " Denis Raybaud, Vous ne pouvez ignorer que vous faites parti d'un groupe, en l'occurence "cuers oxygène", apparenté à la section du parti socialiste local et dont Robert Daumas s'est servi, en demandant l'investiture du PS au dernières . Or, les conseillers municipaux élus, issus de ce groupe sont toujours apparentés au parti auquel ils ont demandé l'investiture, en l'occurence pour vous le PS. Bien que vous signez "conseiller municipal vert / europe écologie", il n'en reste pas moins qu'officiellement vous êtes un conseiller municipal étiquetté PS par la fédération du PS suite à votre investiture."...

Denis Raybaud : " Vous dites qu'officiellement je suis un conseiller municipal étiquetté PS par la fédérationdu PS. Je ne sais pas sur quoi repose vos assertions et franchement je préfère penser que ce type d'inepties relève davantage de la provocation que d'une véritable analyse de la situation.

Pierre Bégliomini : "Je pense qu'il y a confusion des genres, d'une part, effectivement pour les médias dont je fais parti, mais aussi pour la population. Ne pensez-vous pas que pour porter  votre projet vert en tant que tel et vous démarquer complètement du PS, Monsieur Daumas aurait du, en son temps, présenter une liste "" aux dernières municipales, ce qui permettrait, aujourd'hui, d'affirmer votre position en tant que vert au sein de ce groupe, sans confusion, et vous permettrait de signer "conseiller municipal vert sans ambiguité. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui."

Denis Raybaud : " En ce qui concerne Cuers Oxygène, je rappelle qu'il s'agit d'une association de "campagne électorale" qui a été créée pour préparer les élections de mars 2008. Contrairement a ce qui a été maintes fois exprimés dans les médias, y compris sur votre site depuis bientôt maintenant deux ans, Cuers Oxygène n'a jamais été la liste du parti socialiste."

Pierre Bégliomini : " Pourtant, Robert Daumas a bien fait campagne au nom de "cuers oxygène" avec une investiture du parti socialiste ? "

Denis Raybaud : "Je vous rappelle que lors du précédent mandat municipal (2001-2008) deux listes d'opposition avaient obtenues des sièges en Conseil Municipal: Celle de M Pérugini et celle des VERTS (liste mieux vivre à Cuers conduite par M Massé jusqu'en 2003 à qui j'ai succédé depuis). En cours de mandat, 4 conseillers municipaux du groupe majoritaire dont Robert Daumas ont fait scission avec l'équipe à Guy . Ces derniers ont été soutenus et légitimés dans leur démarche par le P.S. Puis sur la période 2006-2008, les VERTS et le PS ont travaillé ensemble à l'élaboration d'un projet de mandat et la création de "Cuers oxygène". Sur cette période," Cuers Oxygène" a rassemblé non pas autour des programmes politiques des partis en présence, mais autour de valeurs communes et je vous renvoie à notre bulletin de mai 2006. Dans cet état d'esprit, de nombreux Cuersois sont venus rejoindre cette équipe, les 4/5 de l'effectif de l'association n'étant pas membres de partis politiques. L'objectif de l'association de "campagne" de "Cuers oxygène" pour les élections de 2008 était : Bâtir un projet de mandat, former une équipe, désigner la tête de liste la plus apte à conduire le projet. Pour les villes de la taille de Cuers, il est important de rappeler que les conseillers municipaux sont élus selon le mode de scrutin de liste bloquée (contrairement aux communes de moins de 3500 habitants où le panachage est autorisé). La notion de groupe n'existe pas et en l'état actuel de la jurisprudence, les conseillers municipaux qui souhaitent créer des "groupes" ne peuvent pas le faire (pas plus que d'avoir une rubrique libre expression dans le bulletin municipal). Dans l'esprit du législateur et pour des villes de la taille de Cuers, la notion de groupe n'a pas été retenue car rare sont les partis qui peuvent prétendre pouvoir monter une liste avec leurs seuls militants: Ceux qui gagnent mettent en œuvre leur projet, ceux qui perdent retrouvent leur liberté d'expression, d'opinion , leurs sensibilités...et s'associent éventuellement une nouvelle fois pour présenter un nouveau projet de mandat. Ainsi fonctionne la démocratie locale. La liste Cuers oxygène, conduite par Robert Daumas, dont le projet de mandat ne verra jamais le jour faute de ne pas avoir gagné les élections, a donc eu deux élus, l'un du parti socialiste, l'autre du parti des VERTS."

Pierre Bégliomini : " La solution ne serait elle pas de former votre propre groupe indépendamment de "cuers oxygène". Une scission vous permettrait effectivement d 'arborer sans ambiguité votre position et de garder votre siège au sein du conseil municipal officiellement en tant que vert. Cela ne vous empecherait pas d'avoir de bonnes relations avec Robert Daumas et son groupe et d'intervenir ensemble sur certains dossiers, mais vous permettrait d'affirmer votre identité officiellement."

Denis Raybaud : " A ce jour, Robert Daumas et moi même travaillons comme conseillers municipaux d'opposition et profitons de l'expertise et de la logistique de nos partis respectifs et de l'association Cuers oxygène pour faire entendre nos voix en Conseil Municipal. Actuellement l'heure est au travail d'opposition et de terrain et nous nous employons pour qu'il soit le plus efficace et qu'il contribue au mieux à l'intérêt général. Pour autant, il n'y a pas d'avantage de premier conseiller que de second conseiller municipal et je ne suis pas conseiller municipal du groupe Daumas PS comme vous l'avez si souvent écrit. Cette mise au point faîte, je tiens à préciser que je participe toujours aux travaux de l'association Cuers oxygène -et non pas la liste- présidée par Daniel Drie, force citoyenne de rassemblement."

Pierre Bégliomini : " Bien que je ne doute absolument pas de la valeur du projet que vous portez en tant que vert, et au risque de me répéter, la solution ne serait elle pas de former votre propre groupe indépendamment de l'association "Cuers oxygène". Je pense que votre position actuelle contribue à l'amalgue que font les médias."

Denis Raybaud : " Au risque de me répéter, je préfère penser que ce type d'inepties relève davantage de la provocation que d'une véritable analyse de la situation... Cuers-Ecologie.fr, blog que je viens de réaliser et que j'administre, se trouve être le relais d'expression communale du mouvement politique Europe Ecologie. Les responsables de ce mouvement m'ont demandé de le représenter localement. Pour mémoire, Ies sections locales de nombreux partis politiques possèdent depuis quelques temps déjà leur propre blog.  J'en profite pour préciser que ce mouvement est très novateur dans la mesure où il a pour ambition de rassembler largement tous les citoyens pour qui l'écologie est partie intégrante des fondamentaux de toute action politique. Pour ce faire et à titre d'exemple, la liste Europe Ecologie aux élections régionales comprendra pas moins de 50% de responsables associatifs et de personnalités extérieurs au parti des VERTS. Les élections municipales de 2014 n'étant pas encore à l'ordre du jour, actuellement je réponds d'une part aux attentes de la population Cuersoise et d'autre part je fais la promotion locale des idées d'Europe Ecologie."

Propos recueillis par Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1128 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci