Get Adobe Flash player

Cette annonce faite hier soir lors d'une réunion à huit clos entre les adjoints et conseillers municipaux a été entérinée ce soir, à l'unanimité, par tous les conseillers municipaux, oppostions comprises, lors du dernier conseil municipal.

La page de la Communauté de Communes de la Vallée du Gapeau (CCVG) est définitivement tournée, c'est officiel. Gilbert Pérugini rompt les négociations entamées avec celle-ci depuis presque un an, bien qu'il dit "garder le dossier ayant servi à l'étude de la faisabilité de ce projet dans un placard... au cas où...".

Selon l'étude commandée par la commune à un cabinet d'expertise, ce projet reviendrait trop cher et devrait payer dés son entrée . D'autre part, Gilbert Pérugini a mis en avant le fait que le départ de la commune de la Crau de la CCVG diminue fortement l'attrait de l'adhésion de Cuers à celle-ci....

Que nous réserve donc l'avenir  ? En fait, il s'agit de l'association de 4 communes en vue de créer une nouvelle : Cuers - Pierrefeu  - Bormes - La Londe. Notons que ce projet ne date pas d'aujourd'hui, puisque la précédente équipe municipale d'Union de la Gauche de Guy l'avait déjà proposé au Préfet en son temps qui l'avait refusé.

Cuers est obligé d’intégrer une intercommunalité, tout comme les autres communes citées, avant 2011, date à laquelle la nouvelle carte intercommunale doit être terminée. Les périmètres  seront définis en 2012 et l’ensemble du territoire sera en intercommunalité en 2014.

Cependant, il reste peu de temps pour réaliser toutes les études nécessaires sur un projet aussi vaste que la création de cette intercommunalité. Un projet élaboré dans la précipitation afin d'échapper au rouleau compresseur de . Lors de la séance du conseil municipal, Gilbert Pérugini confiait qu'il avait rencontré le préfet qui n'était pas hostile à un tel projet, mettant en évidence la mutualisation des déchets communaux.

Notre analyse : Un projet qui aurait pu être intéressant il y a  encore une année.  Aujourd'hui, il devient utopique d' élaborer un tel projet dans la précipitation.  Si les communes de Pierrefeu -  Bormes - La londe sont sincères dans leur volonté de créer cette intercommunalité, nous avons quelques doutes sur les réelles intentions du "tandem" Tardivet / Pérugini. N'oublions pas que nous avons à la tête de notre commune  une girouette permanente donc peu crédible dans ses intentions politiques.

Cependant Cuers étant l'une des communes les plus importantes en nombre d'habitants, il est impératif que les trois autres communes intègrent Cuers dans leur projet afin de le rendre viable. C'est d'ailleurs la seule chose positive que Cuers peut apporter à cette intercommunalité. Le taux d'endettement de Cuers en fait une commune pauvre. Les seules communes susceptibles d'apporter quelques richesses à ce projet d'intercommunalité étant Bormes et la Londe. D'autre part, nous ne voyons pas très bien l'intérêt de créer une intercommunalité avec des communes du bord de mer très touristiques, alors que nous sommes une commune rurale du .

Enfin, et nous l'avons signalé à plusieurs reprises, en ce qui concerne  la volonté du Maire de Cuers, Gilbert , UMP, a toujours été d’intégrer “ TPM ”. , Maire de a mis ses pions en place aux dernières municipales de 2007, et Gilbert Perugini est l’un d’eux. la voie s’est ouverte avec la prise en mains de la commune de la Crau par TPM en septembre dernier, elle devrait continuer avec la prise en mains de la commune de La Farlède dans quelques temps, suivi de la mise à mort de la CCVG et la poursuite des ambitions toulonnaises.

Cuers devrait plutôt commencer à négocier son entrée dans TPM irrémédiablement programmée d'ores et déjà.

Pierre bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

791 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci