Get Adobe Flash player

En fin d’après midi du dimanche 6 novembre, sur l’emprise de la zone sud, seuls trois départements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur restent en vigilance orange inondations : les Alpes-Maritimes, le et les Bouches du Rhône. La situation reste préoccupante dans le département du . Le niveau de l’Argens reste élevé autour de 6,50 m à Roquebrune sur Argens, compte tenu d’affluents qui continuent à alimenter son débit.

L’activité des services de secours est restée soutenue dans les Alpes Maritimes et dans le Var où l’ on a comptabilisé notamment une centaine de mises en sécurité par hélitreuillage dans la journée. Le préfet du Var a ordonné l’évacuation de 300 habitants d’un lotissement proche du barrage du Reyran, qui présente des signes de faiblesse.

Par ailleurs, la voie SNCF entre les Arcs et Saint Raphaël a été interrompue pour cause de submersion partielle, une évaluation est en cours. Par conséquent, une dizaine de trains est arrêtée en gare, concernant 1000 à 2000 voyageurs.

Les perspectives sont les suivantes : Sur le Var, les Alpes Maritimes, et l'est des Bouches du Rhône : les averses les plus fortes ont donné ou donnent encore des intensités pluvieuses de l'ordre de 20 à 50 mm en 3 heures. Sur l'est du Var et le sud-est des Alpes Maritimes, les cumuls de observés ce dimanche sont localement de 50 à 70 mm. Ces averses intenses ne concernent plus les Alpes Maritimes et se décalent en soirée et première partie de nuit sur le sud du Var avec la même intensité. Elles pourraient ponctuellement déborder sur les Bouches du Rhône et donner ponctuellement 10 à 30mm en 3 heures. Ces devraient s'atténuer en cours de nuit. Sur les Hautes Alpes et les Alpes de Hautes Provence : seules les régions frontalières avec l'Italie sont maintenant concernées. Les fortes ont donné localement plus de 100mm. Elles devraient encore donner 30 à 60 mm jusqu'à la fin de nuit de dimanche à lundi.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

364 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci