Get Adobe Flash player

jouasEugène Jouas était un homme, un provocateur "dangereux" pour tous les politiques cuersois, de droite comme de gauche. Une nécessité afin de conserver la liberté et l'équilibre de la pensée. Le maire actuel Gilbert et l'ancien Maire Guy en ont fait les frais à plusieurs reprises. Il disait tout haut ce que les cuersois pensent tout bas, et en plus il l'imprimait sur son journal mensuel "Prov'oc" en français et en provençal, car il était un amoureux de cette langue. Il a ainsi publié 78 numéros à "tirage limité", dont les destinataires étaient triés sur le volet. Très critique, satirique et sarcastique, ce journal était réservé aux personnes amies, sympathisantes ou cooptées par d'autres lecteurs.

Pour lui rendre hommage, je vous propose de relire cet article que j'avais écrit à son sujet en juillet 2009 sur le n°3 de notre Mag numérique "ma ville de " (que vous pouvez retrouver dans la colonne de droite) en cliquant sur le dessin ci-contre tiré de son journal

Adieu l'Ami.

Pierre Bégliomini - Journaliste

A lire aussi...

Retour aux news...

 

603 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci