Get Adobe Flash player

steleFolie meurtrière  : A , après avoir tué son demi-frère et son beau-père, Eric Borel, un adolescent de 16 ans abat sa mère alors qu’elle revient de la messe le samedi 23 septembre 1995 . Le lendemain, à ,  vers 7 heures 30, il sonne à la porte de son camarade de classe Alan,  sort  sa carabine de son sac et lui tire une balle dans le dos. A partir de cet instant, Eric marche et tire sur tous les passants qu’il croise au hasard des rues de .

En une trentaine de minutes il va  tuer 15 personnes et blesser 6 autres sans que personne ne puisse l’arrêter dans sa folie meurtrière. Alors que les gendarmes s’apprêtent à le neutraliser, Eric met fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête.

plan meurtres

L'itinéraire du meurtrier dans Cuers

 Yvon,  brigadier chef à la municipale à l'époque du drame  raconte : "Mon collègue me dit, Yvon, il y a un type qui est entrain de tuer des gens... Dans l'impossibilité de contacter la gendarmerie, je ne savais pas à qui on avait à faire. Sur le coup, je n'ai pas eu peur, mais après j'ai réalisé qu'il se passait quelques chose de grave. Et puis, j'ai découvert une première victime... et à hauteur de la caisse d'épargne, il y avait une deuxième victime..."

Un autre témoin se souvient : "Il y avait une personne à terre et un jeune qui rechargeait une carabine... Une personne descendait la rue à ce moment là et le jeune lui a tiré dedans, puis voyant que la personne bougeait encore, le jeune s'est rapproché et lui a tiré dans la tête."

Jean-Henri Rivolet, médecin légiste, a été très marqué par ce drame : "J'ai eu l'impression d'être sur une zone de carnage à Sarajevo. C'était une vision d'horreur. Insoutenable. J'y pense encore. Il a fallu faire les premières constatations et la levée des corps. ça, je ne pourrai jamais l'oublier. J'ai vécu un cauchemar. La pire chose de ma vie."

Une stèle commémore ce drame depuis 2009 dans l’espace Peysseneau de la ville.

Une cérémonie du souvenir commémorant le 18 ème anniversaire de ce drame se tiendra devant la Stèle – Parvis de la Mairie A 18h, ce mardi 24 septembre, avec recueillement, discours et dépôt d’une gerbe de fleurs.

Retrouvez la synthèse de ce drame que j'avais écrit pour le journal gratuit "le télex" en cliquant ici

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM
Source des témoiganges : émission "affaires criminelles - la de Cuers" - Au 3 ème oeil

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1484 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci