Get Adobe Flash player

En ce moment même, les Cuersois reçoivent leurs impôts locaux dont la fameuse taxe d'habitation. Aujourd'hui, ils doivent payer de leurs poches l'énorme augmentation de celle-ci, par rapport à 2008.

Voici 2 exemples, ci-dessous, de feuilles d'imposition de taxe d'habitation reçues par des cuersois. D’une part, une famille de 3 enfants et d'autre part un couple sans enfant. Constatez l’augmentation de plus de 62% pour la famille avec 3 enfants, (”51%” avec 2 enfants) et une augmentation de15,42 % pour un couple seul (avec pour tous des revenus sensiblement identiques).. En fait, plus vous avez de charges familiales, plus vous subissez l'augmentation de plein fouet.

En effet, La suppression de l’abattement facultatif sur la taxe d’habitation votée en conseil municipal par la majorité en place en septembre 2008 ne pouvait qu'aboutir à une telle  augmentation. Contrairement aux promesses du tandem Pérugini/Tardivet, le contribuable cuersois subit une forte augmentation de ses impôts. Notre Rédaction avait analysé dés septembre 2008 les incidences de cette manoeuvre de la municipalité qui faisait croire aux cuersois qu'ils paieraient moins d'impôts  (notre article du 26 septembre 2008).

Pour rappel, la taxe d’habitation s’obtient en multipliant la « valeur locative » de votre logement, aux taux d’imposition votés chaque année par les collectivités. Revalorisée chaque année par l’Etat, la valeur locative du logement varie peu. Et ce sont les fameux taux d’imposition votés par les collectivités qui servent de levier pour augmenter la fiscalité locale…

A noter, qu’un certain nombre d’habitants sont épargnés par ces hausses : les bénéficiaires du RMI, d’allocations handicap, ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans, sous conditions de ressources, bénéficient en effet d’abattements.

Explications : Il y a deux sortes d’abattements : l’abattement obligatoire (que nous ne détaillerons pas ) et l’abattement facultatif à la base. C’est celui-ci qui nous intéresse. Il s’applique à l’habitation principale de tous les contribuables locaux et comporte un taux minimum de 10% ou des taux majorés de 15 à 20%. C’est la suppression de cet abattement facultatif que le conseil municipal majoritaire UMP a voté.

Pour Laurent Houdayer, adjoint aux , il s’agissait, ainsi, de pouvoir diminuer le taux des taxes dès 2009, en permettant à la commune de disposer de marges de manoeuvre lors du vote des 4 taxes ((taxe d’habitation, taxe foncière sur le bâti et le non bâti et taxe professionnelle qui vient d'être supprimée).

Qu’en est-il réellement ?

La taxe d’habitation est assise sur la base nette d’imposition. Cette base est égale à la valeur locative nette, c’est à dire la valeur locative brute diminuée des abattements votés par le Conseil municipal.  La conséquence est simple : une augmentation de la taxe d’habitation pour tous les contribuables et aggravée pour ceux ayant des charges de famille. Cependant, la municipalité UMP en place justifiait cette décision par une diminution du taux des taxes dans le 2009… On connait la suite.... une baisse ridicule des taux d’imposition a  effectivement été votée (notre article du 10 avril 2009) ...

Il vous faudra mettre la main au portefeuille, et pas qu'un peu cette fois !

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

786 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci