Get Adobe Flash player
Michel est particulièrement remonté contre le maire de Cuers

Michel est particulièrement remonté contre le maire de

"On est dans les excréments jusqu'aux genoux" ce sont les termes employés par  Michel, lorsqu'il me joint sur mon . Nous sommes, alors, Dimanche après-midi. Au lotissement les Rayols, à Cuers, à l'entrée Sud, au carrefour de la nouvelle maison de retraite St Jacques, depuis la veille, les eaux usées des égouts de la station de relevage débordent et s'écoulent sur la voie publique à grande pression.  C'est la constatation que je peux faire lorsque j'arrive sur le terrain. Plusieurs résidents de ce lotissement sont particulièrement exaspérés par la tournure que prennent les événements pluvieux de ce dernier week-end.

Pourtant, "le Maire, en personne, est informé, depuis plusieurs années, de cette situation intenable lors de fortes " me confie Michel et il continue : "Nous avons signalés ce problème au maire de Cuers, il y a plus d'un an, car ce n'est pas la première fois que cela se produit.  Tous les excréments se déversent dans ma cave lors de fortes précipitations, la station de relevage déborde de tous les côtés et n'est pas tenable. Cette fois, encore, j'ai du, de mon propre chef, faire intervenir les responsables de la , qui on résolu le problème en installant une pompe supplémentaire qui rejette les eaux usées... sur la voie publique, depuis hier soir. Mieux vaut ne pas s'attarder dans la rue car c'est une infection. On se croirait revenu au moyen-âge. Les pompes de la station sont beaucoup trop justes pour rejeter les eaux usées auxquelles viennent s'ajouter les eaux de , lors de fortes précipitations"

Puis André me livre, à son tour, son courroux : "Cela fait des années que ça dure, le maire est venu constater les dégâts avec son service technique, il y a quelques mois, mais personne ne bouge, rien n'est fait, on en a ras-le-bol. cela peut perdurer, encore, des années et des années. Il est aberrant que les eaux usées se déversent dans nos caves et sur la voie publique depuis que ce lotissement existe."

Enfin, René conclue : "Quand la station de relevage ne fonctionne plus, l' remonte chez moi et déborde dans le jardin. Ce matin, en me levant, il y avait un bruit terrible ; c'est la pompe , qui, à forte pression, envoie le caca sur la route autour de ma maison. Voilà le résultat. C'est honteux. On aimerait bien voir le Maire de Cuers."

Certes, des mesures provisoires sont prises à chaque nouvel épisode pluvieux ; cependant, il est fort dommage de constater que c'est toujours dans des situations d'urgence que les responsables techniques appliquent des solutions provisoires qui ne convainquent personne et dont le remède est pire que le mal.

Reportage complet ci-dessous - Durée : 5 mns

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1823 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci