Get Adobe Flash player

Certes, bien des sujets ont été abordés lors de ce dernier conseil municipal. Cependant nous n'en retiendrons qu'un seul : La carrière du Puy : sujet classé “très sensible”.

Déjà, en exclusivité,  nous avions sensibilisé nos internautes sur ce sujet dans un article daté du 10 septembre (cliquez ici).

Le Tandem Tardivet/Pérugini a osé le faire. l’enquête publique sur la  révision du P.O.S de la carrière du puy a bien été réalisée au mois de juillet sans que l’opposition, ni le public en ait été réellement informée.

Ainsi le droit fondamental de chaque citoyen est remis en cause et met une nouvelle fois à jour l’anti démocratisme du tandem Pérugini/Tardivet...

En vue de ce projet, la  révision du P.O.S a été approuvée par le groupe majoritaire sans consultation de la commission .  (Administrativement, peut-on lancer une seconde révision de P O S parallèlement à une première révision de P O S ?  effet, par délibération du 18 décembre 2008, le  Conseil  Municipal  de  la Commune de a décidé de prescrire la mise en révision du P.O.S. et l’établissement d’un plan local d’urbanisme (PLU) sur l’ensemble du territoire dela Commune de ). La réunion des personnes publiques s'est déroulée le 4 juin. L'enquête publique s’est déroulée du 9 juillet au 13 août  dans l'opacité  et les deux réunions publiques de présentation et de clôture ont eu lieu les 15 juillet et 13 août 2009 sans la présence des groupes d'opposition et sans aucun cuersois.

L’enquête publique est une procédure préalable à des décisions ou des réalisations d’opérations.                        Ses objectifs sont :
- d’informer le public et les groupe d'opposition
- de recueillir ses appréciations, suggestions et contre-propositions
- de permettre à l’autorité compétente de disposer de tous les éléments nécessaires à son information avant la prise de décision Elle est conduite par un Commissaire Enquêteur (CE).. Quelle que soit l’enquête, chaque citoyen devrait pouvoir s’y intéresser, car toute enquête est à l’origine d’un projet qui va changer ses conditions de vie, et engager l’avenir. Elle peut avoir une portée locale

La plupart de ces procédures n'a  pas été réalisé dans un esprit démocratique.

Rappelons que précédemment, cette municipalité a voté pour la construction d’un centre de loisirs par un investisseur privé à  l'emplacement de la carrière soit un projet sur 8,5 hectares. Cet investisseur doit acheter 6 ha à la commune et construire un hôtel Thalasso, un plan d’, des résidences de vacances, des tennis. De plus, cet investisseur s’ engagerait à construire une salle polyvalente pour la commune. Bien qu'aucun appel d'offres n'ait encore été lancé, le maire déclare sur le journal «le télex» de janvier 2009 qu’il y a bien un investisseur de prévu ! ( son nom figure t-il aussi dans sa boule de cristal ? )

Cette zone est potentiellement très dangeureuse pour plusieurs raisons :

1/ le terrain est très instable et ne permet aucune construction de cette envergure..

2/ Cette zone a subi une pollution certaine, ces vingt dernières années, qui reste problématique pour un projet aussi ambitieux. Le fonctionnement de la carrière s’est arrêté dans les années 2000. Tous les ossements humains des cimetières alentours de Cuers qui n’étaient pas dans des concessions, y ont été empilés. Ensuite , cette carrière a servi de dépotoir aux tonnes de peinture polluante et à base d’amiante, aux produits chimiques divers et variés. Résultat : Des strates de pollution rendant ce terrain instable à tout projet immobilier sérieux et une zone qui pourrait coûter des millions d’euros à dépolluer. Quels investisseurs sérieux voudraient construire dans de telles conditions !

Il appartient maintenant aux divers groupes d'opposition de remettre Cuers sur les rails de la démocratie.

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

538 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci