Get Adobe Flash player

Martine Riquelme

Si Martine Riquelme,  adjointe aux affaires sociales, à la jeunesse et à la petite enfance à a été débarquée par le tandem Tardivet / avec pour conséquence le retrait de sa délégation, aucune information officielle n'a encore filtré quant à cet état de fait, aussi bien du coté de la municipalité que du côté de Martine Riquelme que nous avons contacté, sans succés, jusqu'à présent.

Rappelons, que Martine Riquelme avait mis  en place des activités pour les 8-12 ans,  essayant ainsi d'élaborer une large palette d'activités diversifiées et gratuites.  Ce fait va au delà d'un simple retrait de délégation à une adjointe compte tenu du contexte dans lequel s'est déroulé le dernier conseil municipal mettant celui-ci dans l'embarras faute de quorum dû à l'absence de 6 adjoints. Hasard ou solidarité, cette question est d'importance car il pourrait s'agir d'une amorce vers un glissement de la majorité municipale tout comme dans le dernier mandat  d'une municipalité de droite du Maire Jean-Charles Salphati dans les années 90.

Pour Gérard Cabri, conseiller municipal de l'opposition de gauche de "cuers ensemble" : "la majorité n’a pu cacher les dissensions internes qui montent en puissance depuis plusieurs mois. Nombre d’adjoints et de conseillers majoritaires se sont abstenus de venir, sans nécessairement donner procurations à tel point que, sans l’opposition, le conseil n’aurait pu se tenir faute de quorum*."

Jean-Claude , conseiller municipal de l'opposition de "" est tout aussi pessismiste : "Hier soir dès l’ouverture du conseil municipal, le maire semblait bien seul. Son équipe n’ayant pas le quorum*, grâce aux absences très remarquées de Mmes Riquelme et Vérité ainsi que de quelques autres. Pour montrer à quel point les  groupes d'opposition sont responsables, nous avons décidé d'un commun accord de rester et le conseil municipal a pu débuter. En remerciement,  pas un mot sur les possibles changements de délégation au sein de ce groupe. Alors problèmes réglés à l’amiable ? Étouffés ? En cours de règlement ? Ou tout simplement inexistants ? Quoi qu’il en soit, bonjour la transparence, mais nous y sommes habitués depuis 2008."

Pierre bégliomini - Journaliste

*quorum : au moins 15 conseillers majoritaires doivent être présents lors d'un conseil municipal

A lire aussi...

Retour aux news...

 

645 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci