Get Adobe Flash player

Reportage vidéo en fin d'article.
C'est un vrai chamboulement que connaît aujourd'hui, la base aéronavale de .  Après 32 ans de présence à l'atelier aéronautique de - , le super étendard quitte définitivement les ateliers de . En effet, La base de participait à son évolution et à sa maintenance qui mobilisait des centaines de personnes. Pour Bernard Cornet, ingénieur de marque : "Le super étendard et Cuers a toujours constitué un lien très particulier, nous avons participé à l'intégralité des modernisations de cet appareil... C'était un combat quotidien,  beaucoup d'investissement quotidien, donc bien sûr, un pincement au coeur."    -  Pour Emmanuel Besson, responsable du bureau d'études : "le super étendard représentait une grosse part de notre activité, cela fait un peu bizarre. il y a un hangar complet qui se vide, des mutations de personnel, ça chamboule un peu notre quotidien."  - Pour Bernard Sabatier, dessinateur industriel : "C'est la fin du super étendard au sein de la base de Cuers, bien qu'il continuera de voler pendant encore trois ans, nous étions très attachés à cet atelier, c'est un élément majeur que la base de Cuers perd."

Cet aéronef arrive, en fait, en fin de vie. Son successeur, le Rafale prend définitivement  le relais, mais la base de Cuers n'est pas concernée par ce dernier. Les hangars de la base se préparent à accueillir des appareil d'autre types.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos wpm

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1002 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci