Get Adobe Flash player

cambrioleurInterviews Tv en fin d'article - Interrogé par notre rédaction, le chef de la brigade de gendarmerie de - a confirmé qu'une enquête sur ces séries de cambriolages à répétition  dans la ZAC des bousquets était bien en cours depuis plusieurs mois : "Les cambrioleurs opèrent le week-end et la nuit. En ce qui nous concerne, nous avons mis en place des patrouilles qui tournent régulièrement pendant la journée et la nuit, malheureusement, je ne peux vous en dire davantage, l'enquête étant en cours."
On prend les mêmes et on recommence pourrait-on dire. Les cambrioleurs ont leurs habitudes. Pour la troisième fois en moins d'un an, plusieurs entreprises de la zone d'activités des Bousquets à Cuers sont cambriolées dans la nuit et de préférence le week-end. Alarmes mises hors d'usage,  baies vitrées défoncées, caisses forcées. Chaque fois, les pertes s'élèvent à plusieurs milliers d'euros. Ces dégradations et le coût qu'elles engendrent rendent  furieux plusieurs chefs d'entreprises. Le "ras-le-bol" est de mise, d'autant qu'un climat d' propre à la zone prend le pas et plusieurs victimes n'hésitent pas à qualifier cette zone des Bousquets de "no man'land" mettant en cause l'inaction de la municipalité Pérugini face à leurs demandes répétées de mesures concrètes.

Ainsi, Philippe Meyrueis, dirigeant de la société Distrimed, nous confie : "J'ai été cambriolé en octobre dernier, Des dizaines de chèques ont été dérobés. Depuis, je suis méfiant. J'aimerais bien voir des patrouilles de gendarmerie de temps en temps. Que fait la municipalité ? Aucun policier municipal afin d'assurer notre sécurité, pas de ronde nocturne, aucune communication des élus. J'ai l'impression que nous ne faisons pas partie de leurs préoccupations. Silence radio."

livolsi et fils

Le Dirigeant de Livolsi & Fils : "Ce , je l'ai ressenti comme un viol"

Un autre dirigeant, touché par ces vagues de cambriolages, qui désire conserver l'anonymat nous a déclaré : " Après avoir tapé du poing dans les bureaux de la mairie, le Maire de Cuers est venu me voir pour me dire qu'il ne pouvait rien faire sur la sécurité car la ZAC dépendait, maintenant, de l' de . Concernant les panneaux indicatifs vieux de 18 ans et qui ne sont plus à jour à l'entrée de la ZAC, il n'a pas hésité à m'affirmer que la commune n'avait pas d'argent... Consternant, j'ai vraiment eu l'impression qu'il me menait en bateau."

Le 8 février dernier,  répondant par la négative à une lettre recommandée de Gilbert Pérugini nous priant instamment de modifier, sous peine de procédures juridiques, le contenu d'un article que nous avions publié,  notre rédaction en a profité pour inviter le Maire afin de débattre : "C’est avec grand plaisir que nous vous invitons à participer à un débat TV afin que vous puissiez faire entendre votre position, si vous le désirez." Nous n'avons jamais reçu de réponse.

Notre reportage TV : Deux chefs d'entreprises ont accepté de témoigner à visage découvert (les dirigeants de bad'n squash et de Livolsi & Fils). Ce sont leurs témoignages que nous vous présentons dans notre magazine TV "Reportages". Vous pouvez regarder ce magazine maintenant ou le streamer tranquillement sur votre téléviseur, si celui-ci est compatible avec la diffusion internet ou bien le télécharger en HD* et le regarder tranquillement comme un magazine Tv sur votre téleviseur lorsque vous serez disponible. – Durée 17 minutes – Réalisation : Pierre Bégliomini – Production : Webpressemultimedia.com

*Si vous désirez des indications logicielles afin de télécharger votre film, contactez-nous dans la rubrique "contact" - nous vous indiquerons comment faire.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1610 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci