Get Adobe Flash player

Nous venons d'apprendre de sources proches du parti communiste que  Paul Garnier, conseiller municipal d'opposition dans le groupe de "cuers ensemble" et encarté au Parti Communiste ne se présentera pas en tant que tête de liste comme il avait été pressenti par le Parti Communiste, section locale de Cuers, afin de conduire une liste des forces de gauche et de progrès.

En effet,  à l'occasion d'une réunion qui s'est tenue le 13 février dernier, le parti communiste a décidé  de proposer aux partenaires de gauche de conduire une liste "d’union des forces de gauche et de progrès" au premier tour des élections municipales en 2014 sur la ville de Cuers.  Paul Garnier avait, alors,  été pressenti afin de conduire cette liste.

pcfDans un courrier adressé à la cellule du PC de Cuers "Jacque Duclos" Paul Garnier explique son choix : "En cas d’échec des « négociations » des forces de gauche et de progrès en faveur d’une liste d’union dès le premier tour, nous n’aurions guère plus de choix que de nous retrouver divisés sur la ligne de départ avec comme unique perspective pour les communistes, la constitution d’une liste du - Front de gauche...  la division de la gauche (à laquelle nous avons assisté presque impuissamment) les haines et les rancoeurs qui s’en sont suivies ont permis de livrer la ville sur un plateau à la Droite et l’extrême Droite lors des municipales de 2008... je dit haut et fort que nous sommes à gauche condamnés à nous rassembler dès le premier tour pour battre la droite et l’extrême droite et ouvrir de véritables perspectives pour la commune. Aussi, c’est avec beaucoup d’amertume mais sans regret que je décline cette proposition qui pourrait, si l’intelligence collective à gauche n’était pas au rendez-vous, me conduire à être malgré moi acteur au premier plan d’une nouvelle division des forces de gauche."

Si, Paul Garnier refuse la proposition du parti communiste, il le met, aussi, en garde sur le fait que cette liste risque de diviser et de désunir au front de gauchesein de l'ensemble des forces de gauche cuersoises en mettant dans la balance son propre engagement lors des futures municipales : "Je suis disponible pour poursuivre mon engagement d’élu communiste au sein d’une équipe d’union de la gauche et de la société civile, dans les autres configurations de division et de désunion, je souhaiterais à titre personnel et individuel n’être alors candidat sur aucune liste."

L'avis de la Rédaction : Nous devrions recevoir très prochainement, en interview, dans notre émission "Forum" Gérard . Nous ne manquerons pas de lui poser la question sur la création d'une liste "d’union de la gauche et de la société civile" dont son groupe semble être à l'origine et qui reçoit les faveurs de Paul Garnier.  Le rassemblement à gauche n'est toujours pas finalisé et il se cherche une légitimité politique et structurelle. D'ores et déjà, des tensions  se font sentir sur le bien-fondé de telle ou telle liste émanant du Parti communiste - Front de gauche et de groupes de sensibilité de gauche. Des négociations sont donc nécessaires sur Cuers, mais il faut faire vite sachant que trois candidats sont déjà en campagne : Armelle de pour le FN, Gilbert Pérugini pour l'UMP et Jean-Claude Nourikian, , pour une gestion citoyenne et la société civile. Quant au parti socialiste de Robert , nous ignorons, pour l'instant, sa position sur une future liste d'union ou sur un engagement solitaire pour une liste "socialiste".

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1114 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci