Get Adobe Flash player

sans etiquetteNous avons relaté, dans un précédent article, le fait que la liste ait été étiquetée abusivement par la préfecture « divers gauche » (lire ici l'aticle). Il s'agit, en fait d'un problème national, comme le relate le site maire-info.com dans un récent article : "Les candidats aux de mars prochain qui ont choisi de se présenter (SE) ont la mauvaise surprise de se voir attribuer une « nuance politique » par les services de l’Etat »

En effet, les candidats sans étiquette, au niveau national, ont eu la désagréable surprise de voir leur liste classée par les services de l’Etat selon une grille de nuances politiques qui ne prévoit rien pour les candidats sans étiquette. Sur cette « grille des nuances politiques » figurent 15 « significations » de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par socialiste, écologiste, UMP, nouveau centre, régionaliste... « On aurait quand même pu nous consulter. Il est inadmissible que le ministère de l’Intérieur demande à ce que tous les candidats soient classés à leur insu dans une catégorie politique. C’est scandaleux », s’insurge un candidat sans étiquette.

Pour le journal "Le Monde"  les candidats ont dû déclarer une « nuance politique » conforme à la nomenclature officielle établie par le ministère de l'intérieur. Les candidats se déclarant « sans étiquette » s'en sont vu attribuer une de manière discrétionnaire par les préfectures.

La « nuance », qui se veut distincte de « l'étiquette » et du « parti » politique, correspond à un parti, un mouvement ou une tendance politique. La nomenclature distingue ainsi les listes « socialistes » des listes d' « union de la gauche » – investies par le PS et un autre parti de gauche – et des listes « divers gauche » qui incluent le Parti radical de gauche ou le Mouvement républicain et citoyen.

Cette classification obligatoire instaurée par le ministère de l'intérieur doit « permettre une meilleure connaissance et compréhension des équilibres politiques nationaux » et « apporter un éclairage aux citoyens sur l'offre politique qui a lieu à un moment donné de notre histoire ». 

Reste que ce système pose particulièrement problème dans des communes où présenter une liste sans étiquette est très fréquent.  Ainsi, à Cuers, Jean-Claude Nourikian, tête de liste de -Coriorico – équipe citoyenne sans étiquette – notre seul parti c’est Cuers, a déclaré à notre Rédaction « Je me bats depuis des années, sans idéologie politique de Droite comme de Gauche, avec pour seul objectif une meilleure gestion au quotidien de notre ville et l’on m’affuble officiellement d’une étiquette divers gauche, je suis outré. »

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1234 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci