Get Adobe Flash player

la seule liste qui, à nos yeux, est capable de redresser Cuers de son immobilisme de 20 ans d'âge

Les candidats  aux , du 23 mars, avaient jusqu'à jeudi soir pour déposer leurs listes  dans les préfectures  pour le premier tour,  le 23 mars prochain. Dans le , c'est 341 listes qui ont été recensées pour les 116 communes de plus de 1.000 habitants. A cuers, le choix des électeurs devra se porter entre 5 listes. L'intitulé de l'une d'entre elles, celle du Maire  sortant, Gilbert pérugini, est franchement étrange : Cuers avenir 2014 - UMP/UDI/sans étiquette, surtout lorsqu'on sait que Gilbert Pérugini a été officiellement investi par l'UMP afin de le représenter localement (lire notre article du 25 janvier dernier ici).

Pour les quatre autres listes, on retrouve la liste du menée par Armelle de , qui ne se décide, toujours pas, à afficher le nom de ses colistiers, tout comme Gilbert Pérugini, par ailleurs.  On se demande bien ce qu'ils ont à cacher aux électeurs, jusqu'à la dernière minute...  Heureusement, les noms des colistiers sont disponibles sur le site de la préfecture . On peut les retrouver en cliquant ici et il faut aller directement aux pages 28 et 29 du pdf.

On trouve, ensuite, les anciens qui reviennent avec, tout d'abord, Cap pour cuers, officiellement sans étiquette, avec un Robert Daumas, ancien tête de liste du PS cuersois, actuellement conseiller municipal PS  d’opposition, allié pour la cause avec un homme de Droite, Jean Bonneti,  tête de liste. Un homme qui ne s’est jamais intéressé à la vie locale, tout comme son adversaire du front national, , inconnu de tous les cuersois, qui déclare sur var-matin, représenter « le samu de cuers ». Ajoutons quelques (z)héros viellissants du PS cuerois qui n’ont servi qu’à semer la zizanie dans les rangs de la gauche cuersoise lors des précédentes municipales de 2008, faisant ainsi élire Gilbert Pérugini avec moins de 39% de voix. On le voit, moitié à Droite, moitié …Cette liste dénommée Cap pour cuers, sans réel programme, devra bien maitriser la direction du véhicule, sinon gare au mur...

Et puis, il y a, aussi, les anciens de la gauche plurielle qui remettent le couvert, ceux qui ont dirigé Cuers pendant 12 ans, de 1996 à 2008, creusant le déficit et la dette cuersoise, explosant la fiscalité des ordures ménagères en 2003 et entamant le programme d’urbanisation amplifiée sous l’ère Pérugini…sans pour autant développer la commune en infrastructures… Ils s’appellent Ensemble pour Cuers,  officiellement sans étiquette, une liste, je cite : de large rassemblement de forces et de progrés, en fait c’est une liste minimaliste du Front de Gauche avec pour tête de liste , ancien maire et premier adjoint sur deux mandats. On sait de quoi ils sont capables, on les a vu à l’œuvre, Ils gérent la commune en sur empruntant, en l’endettant à lui couper le souffle. Nul ne doute qu’ils recommenceront cette de l’endettement à outrance s’ils prennent à nouveau les rennes de la commune et, franchement, on a déjà donné….

Enfin, il y a la seule liste qui, à nos yeux, est capable de redresser Cuers de son immobilisme de 20 ans d'âge : la liste Jean-Claude -Coriorico, sans étiquette dont le seul parti, c'est Cuers. Cet homme se bat depuis 9 ans aux côtés des cuersois sur le terrain et depuis 6, aussi, en conseil municipal. De tous les candidats en présence, c'est bien le seul qui peut se targuer d'un tel passé.

Synthèse : 

BONETTI Jean  - CAP POUR CUERS -  SANS ETIQUETTE

CABRI Gérard - ENSEMBLE POUR CUERS - SANS ETIQUETTE

NOURIKIAN Jean-Claude - JEAN-CLAUDE NOURIKIAN - CORIORICO - SANS ETIQUETTE

PERUGINI Gilbert - CUERS AVENIR 2014 - UMP/UDI/SANS ETIQUETTE

DE PIERREFEU Armelle - CUERS BLEU MARINE - FRONT NATIONAL

Nous avons fait notre choix, il vous reste à faire le vôtre...

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1540 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci