Get Adobe Flash player

Tout serait-il encore possible sur les tracés ?

Stupéfaction au dernier conseil municipal. La motion du 15 septembre* dernier est réitérée, ce qui signifie que Le Maire et ses adjoints viennent de se prononcer et voter, une nouvelle fois, pour l'implantation du LGV sur les emprises existantes sur la commune de Cuers . On est très loin des discours et résolutions pris lors de la réunion du 19 novembre dernier (voir notre article du 19/11 ici) dans laquelle Gilbert Pérugini, maire de Cuers, affirmait haut et fort en public son "non"  ferme et sans appel au LGV dans la var : "Notre motion reprendra les termes de la pétition pour l'abandon définitif du projet LGV- ... Nous rejeterons complètement ce projet."  affirmait-il alors.

Tous les partis d'opposition ont voté contre cette motion. Voici ci-dessous le reportage TV sur les réactions de Gérard , conseiller municipal de gauche (cuers-ensemble), ainsi que celle de Jean-Claude , conseiller municipal (l'), (europe-écologie) n'a pas souhaité s'exprimer. Vous verrez, ensuite, Le maire de Cuers, s'engageant, le 19 novembre dernier sur un "non" ferme au LGV - promesse non tenue.

L'avis de la rédaction : On comprend mal ce positionnement des responsables de la municipalité. Dans cette nouvelle motion il est dit que "la municipalité réitère la motion du15 septembre 2011 demandant le retrait du projet L.G.V. PACA."  Or, le 15 septembre, je cite : "la Commune de Cuers demande l’utilisation exclusive des emprises existantes au sens de la lettre ministérielle Borloo, sinon rien." ce qui n'a absolument rien à voir avec un retrait du projet LGV. Le fait de réitérer ce qui a été dit dans la motion du 15 septembre entérine "la demande de l’utilisation exclusive des emprises existantes au sens de la lettre ministérielle Borloo, sinon rien." A aucun moment Gilbert Pérugini se déclare clairement et sans ambiguité pour l’abandon définitif du projet L.G.V. PACA.

 Pierre Bégliomini - Journaliste agence WPM pour cuers-infos.com

*extrait de la motion du 15 septembre : - L’utilisation des lignes et emprises existantes doit être massivement privilégiée pour protéger les riverains, la biodiversité, les exploitations agricoles. - Le positionnement de la Gare à Centre. - L’amélioration du réseau TER. En ce qui concerne plus particulièrement CUERS, la seule solution acceptable sera l’utilisation de la ligne existante. En effet, si le choix du tracé des métropoles du Sud ne peut être fondé sur le gain de temps a contrario du tracé NORD (non retenu) ; son choix ne peut justifier les atteintes à l’, au cadre de vie des Cuersois, à l’agriculture et à l’environnement. A défaut, nous demandons le retrait de ce projet.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

661 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci